Tel Aviv: un steak fabriqué par une imprimante 3D

S'abonnerTelegram
La société israélienne Redefine Meat a mis en place la production de steaks végétaliens fabriqués à l’aide d’imprimantes 3D. Les restaurants de Tel Aviv les servent déjà à leurs clients.
Découvrez les images de ces steaks artificiels qui reproduisent non seulement le goût, mais aussi la texture du bœuf véritable dans ce diaporama de Sputnik.
© REUTERS / Amir Cohen

Depuis peu, les restaurants de Tel Aviv servent des steaks fabriqués par des imprimantes 3D. Les végétaliens peuvent se régaler de steaks qui ressemblent aux vrais, mais qui ne contiennent pas un seul gramme de viande.

Depuis peu, les restaurants de Tel Aviv servent des steaks fabriqués par des imprimantes 3D. Les végétaliens peuvent se régaler de steaks qui ressemblent aux vrais, mais qui ne contiennent pas un seul gramme de viande. - Sputnik Afrique
1/8

Depuis peu, les restaurants de Tel Aviv servent des steaks fabriqués par des imprimantes 3D. Les végétaliens peuvent se régaler de steaks qui ressemblent aux vrais, mais qui ne contiennent pas un seul gramme de viande.

© REUTERS / Amir Cohen

Le steak imprimé est composé de protéines de soja et de pois, d’huile de palme et de tournesol, de colorants et d’arômes artificiels. Sans cholestérol, le produit est riche en protéines.

Le steak imprimé est composé de protéines de soja et de pois, d’huile de palme et de tournesol, de colorants et d’arômes artificiels. Sans cholestérol, le produit est riche en protéines. - Sputnik Afrique
2/8

Le steak imprimé est composé de protéines de soja et de pois, d’huile de palme et de tournesol, de colorants et d’arômes artificiels. Sans cholestérol, le produit est riche en protéines.

© REUTERS / Amir Cohen

La viande artificielle est produite par de nombreuses entreprises. Mais même si elle a le même goût que la vraie, il lui manque l’essentiel: la texture et l’aspect du steak.

La viande artificielle est produite par de nombreuses entreprises. Mais même si elle a le même goût que la vraie, il lui manque l’essentiel: la texture et l’aspect du steak. - Sputnik Afrique
3/8

La viande artificielle est produite par de nombreuses entreprises. Mais même si elle a le même goût que la vraie, il lui manque l’essentiel: la texture et l’aspect du steak.

© REUTERS / Amir Cohen

Le fondateur de Redefine Meat, Eschar Ben Shitrit, a trouvé une solution à ce problème. Son imprimante imprime trois types de voxels, ou pixels tridimensionnels millimétriques. Les uns copient le muscle, les autres la graisse et les autres encore le sang.

Le fondateur de Redefine Meat, Eschar Ben Shitrit, a trouvé une solution à ce problème. Son imprimante imprime trois types de voxels, ou pixels tridimensionnels millimétriques. Les uns copient le muscle, les autres la graisse et les autres encore le sang. - Sputnik Afrique
4/8

Le fondateur de Redefine Meat, Eschar Ben Shitrit, a trouvé une solution à ce problème. Son imprimante imprime trois types de voxels, ou pixels tridimensionnels millimétriques. Les uns copient le muscle, les autres la graisse et les autres encore le sang.

© REUTERS / Amir Cohen

En collaboration avec des bouchers, des chefs, des techniciens et des experts en arômes, Redefine Meat a créé une "carte numérique" comportant 70 paramètres, qui permet de recréer la texture, la succulence et la saveur des steaks de bœuf.

En collaboration avec des bouchers, des chefs, des techniciens et des experts en arômes, Redefine Meat a créé une "carte numérique" comportant 70 paramètres, qui permet de recréer la texture, la succulence et la saveur des steaks de bœuf. - Sputnik Afrique
5/8

En collaboration avec des bouchers, des chefs, des techniciens et des experts en arômes, Redefine Meat a créé une "carte numérique" comportant 70 paramètres, qui permet de recréer la texture, la succulence et la saveur des steaks de bœuf.

© REUTERS / Amir Cohen

L’avantage de ces steaks n’est pas seulement que vous n’avez pas besoin d’un bovin pour les produire, mais surtout qu’ils prennent beaucoup moins de temps à être fabriqués.

Photo: un chef dans un restaurant de Tel Aviv grille des steaks fabriqués par une imprimante 3D.

L’avantage de ces steaks n’est pas seulement que vous n’avez pas besoin d’un bovin pour les produire, mais surtout qu’ils prennent beaucoup moins de temps à être fabriqués.Photo: un chef dans un restaurant de Tel Aviv grille des steaks fabriqués par une imprimante 3D. - Sputnik Afrique
6/8

L’avantage de ces steaks n’est pas seulement que vous n’avez pas besoin d’un bovin pour les produire, mais surtout qu’ils prennent beaucoup moins de temps à être fabriqués.

Photo: un chef dans un restaurant de Tel Aviv grille des steaks fabriqués par une imprimante 3D.

© REUTERS / Amir Cohen

Une imprimante est capable de produire 20 kg de steak par heure, à un coût inférieur à celui de vrais steaks.

Une imprimante est capable de produire 20 kg de steak par heure, à un coût inférieur à celui de vrais steaks. - Sputnik Afrique
7/8

Une imprimante est capable de produire 20 kg de steak par heure, à un coût inférieur à celui de vrais steaks.

© REUTERS / Amir Cohen

Le produit de l’entreprise a été testé pour la première fois dans des restaurants israéliens durant l’été 2020. L’année prochaine, la société prévoit de vendre ses steaks dans les supermarchés.

Le produit de l’entreprise a été testé pour la première fois dans des restaurants israéliens durant l’été 2020. L’année prochaine, la société prévoit de vendre ses steaks dans les supermarchés. - Sputnik Afrique
8/8

Le produit de l’entreprise a été testé pour la première fois dans des restaurants israéliens durant l’été 2020. L’année prochaine, la société prévoit de vendre ses steaks dans les supermarchés.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала