L’Élysée a modifié en catimini une couleur du drapeau français

© Photo pixabay/RGY23Un drapeau français
Un drapeau français - Sputnik Afrique, 1920, 15.11.2021
S'abonnerTelegram
En toute discrétion, Emmanuel Macron a fait remplacer le bleu cobalt du drapeau français par un bleu marine. L’Élysée compte ainsi renouer avec le "vrai" drapeau tricolore, celui datant de l’époque de la Révolution.
C’est un détail qui est passé inaperçu pendant plus d’un an. En juillet 2020, le Président de la République a décidé de modifier la teinte du bleu du drapeau tricolore, révèle l’Europe 1 le 14 novembre.
Si le principe de répartition des couleurs reste le même, le bleu cobalt a été remplacé par un bleu marine. Un drapeau "revisité" observable lors de l’allocution de Macron le 9 novembre.
Cette nouvelle version est désormais arborée par tous les bâtiments rattachés à l'Élysée, à l'Assemblée nationale et au ministère de l'Intérieur. Coût de l’opération: 5.000 euros, selon le livre "Élysée confidentiel", écrit par Eliot Blondet et Paul Larrouturou, sorti en septembre.

Renouement avec le passé républicain ou geste anti-européen?

Le bleu cobalt était présent sur le drapeau français depuis 1976. Une nuance choisie par Valéry Giscard d'Estaing pour que le drapeau tricolore s’accorde mieux avec celui de l’Union européenne.
Ainsi, la décision prise par Emmanuel Macron peut s’expliquer par sa volonté de renouer avec la Révolution française, car le bleu marine du drapeau français remonte à 1793, lorsqu’il a été instauré par la Convention.

"Si un jour on peut faire une note pour généraliser cette mesure, je pense que tous les Français comprendront notre attachement aux symboles de la République", souligne Arnaud Jolens, directeur des opérations à l'Élysée, à l’origine de la mesure, rapporte "Élysée confidentiel".

Alors que la France assurera à partir du 1er janvier 2022 la présidence de l’UE, ce changement de teinte ne relève en aucun cas d’un geste anti-européen, bien qu’il ait engendré un débat en interne, assure-t-on à l’Élysée, indique Europe 1.
Néanmoins, pour l’heure, aucune consigne officielle n'a été donnée pour que la nouvelle version remplace l’actuelle.

Aucune communication

Ce changement, qui a eu lieu il y a plus d’un an, n'a donné lieu à aucune communication officielle.

"On aurait pu, pas en faire un référendum, mais en parler sans doute avec les chefs des partis politiques, peut-être les présidents des groupes parlementaires", s’étonne le 14 novembre sur CNews Mehdi Chalah, élu PS à Roubaix.

"On a affaire à un président de la République qui prend une décision […] tout seul, sans le dire d’ailleurs à personne, il a fallu attendre que des journalistes s’en saisissent", pointe-t-il.

Changement de décor

Ce changement bleu n’est pas la seule mesure prise par l’Élysée durant le mandat d’Emmanuel Macron. En effet, en 2018, Brigitte Macron a fait changer au palais la moquette, les rideaux, les tentures et l’assise des sièges qui "sentaient le tabac", selon elle, citée par Le Monde. Le chantier a mobilisé plus d’une centaine de personnes pour un coût estimé à 500.000 euros.
Enfin, en 2020, le salon doré, où le chef de l’État prononce ses allocutions, a été rénové. Coût de l’opération: 930.000 euros. Une somme qui fait partie de l’enveloppe de cinq millions d'euros consacrée à la restauration des bâtiments de l’Élysée, gérée par l'Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture (Oppic).
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала