Le Prix UNESCO-Japon d’éducation en vue du développement durable

© Sputnik . Irina Kalashnikova / Accéder à la base multimédiaLogo de l'Unesco
Logo de l'Unesco - Sputnik Afrique, 1920, 15.11.2021
S'abonnerTelegram
Le Prix UNESCO-Japon d’éducation en vue du développement durable sera décerné cette année à un projet d’alphabétisation au Ghana, à un programme d’éducation aux médias en Palestine et à une initiative pour la protection des cultures autochtones au Pérou, a annoncé lundi l’organisation onusienne basée à Paris.
Les prix seront remis aux lauréats lors d’une cérémonie prévue 19 novembre pendant la 41e session de la Conférence générale de l’UNESCO, explique-t-on dans un communiqué.
Les lauréats ont été sélectionnés par un jury international indépendant et recevront chacun un prix de 50 000 dollars.
Au total, 113 candidatures ont été déposées par les gouvernements de 54 États membres et 8 organisations en partenariat officiel avec l’UNESCO.
Les principaux critères de sélection étaient le potentiel de développement des projets, leur caractère novateur et leur capacité à intégrer les trois aspects de la durabilité : l’économie, la société et l’environnement.
Le prix 2021 est revenu cette année à World Vision (Ghana) pour son projet Unlock Literacy Project (UL)  (Débloquer des projets d’alphabétisation), qui promeut une approche holistique de l’alphabétisation en se focalisant sur la pensée critique, une compétence essentielle pour la durabilité ainsi qu'au Centre de développement des médias de l’Université de Birzeit en Palestine qui considère que les médias font partie intégrante du progrès social et du développement durable et constituent un moyen de donner aux femmes et aux hommes vivant dans des communautés marginalisées les compétences nécessaires pour participer à la vie publique.
Le troisième projet primé en 2021 est celui de l’école andine Kusi Kawsay et les événements culturels Ñawpa Ñan, qui dans les régions reculées de la vallée sacrée des Incas au Pérou, encouragent depuis dix ans la protection et la préservation des droits, de la culture, des valeurs et des moyens de subsistance des populations autochtones.
Financé par le gouvernement japonais, ce prix est octroyé à des projets et des programmes exceptionnels portant sur l’éducation au développement durable (EDD).
Il récompense des institutions, des organisations ou d’autres entités intervenant dans le domaine de l’EDD et vise à susciter et à intensifier l’action à tous les niveaux d’enseignement et d’apprentissage, et à contribuer à la mise en œuvre des objectifs de développement durable.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала