Explosion d'un taxi à Liverpool: un "incident terroriste", selon la police

© Photo Pixabay / Pexelstaxi, image d'illustration
taxi, image d'illustration - Sputnik Afrique, 1920, 15.11.2021
S'abonnerTelegram
L’explosion d’un taxi qui a fait un mort et un blessé dimanche 14 novembre à Liverpool a été qualifiée d’"incident terroriste" par les autorités, rapporte l’AFP.
L'explosion d'un taxi dimanche devant un hôpital pour femmes à Liverpool (nord de l'Angleterre) a été qualifiée lundi d'"incident terroriste" par la police antiterroriste en charge de l'enquête.

Trois hommes - âgés de 29, 26 et 21 ans - avaient été arrêtés dès dimanche dans le quartier de Kensington à Liverpool, en vertu de la loi sur le terrorisme, et lors d'une conférence de presse lundi, la police a annoncé l'arrestation d'un quatrième homme âgé de 20 ans.
Les enquêteurs pensent que l'engin explosif a été "fabriqué" par le passager qui l'a emmené dans le véhicule, où il est décédé dans l'explosion.

Un héros

Blessé lors de l'explosion, le chauffeur de taxi a été qualifié de "héros" par des responsables politiques et des tabloïdes qui ont affirmé qu'il avait permis d'éviter des morts.
"Il s'agit d'une enquête en cours, je ne peux donc pas commenter les détails ou dire exactement de quel type d'incident il s'agit [...] mais il semble que le chauffeur de taxi en question se soit comporté avec une présence d'esprit et une bravoure incroyables", a déclaré le Premier ministre Boris Johnson lundi lors d'une visite dans un centre médical de Londres.
D'après le Daily Mail, le chauffeur a repéré que son passager avait l'air "suspect" et l'a enfermé dans le taxi, avant de s'échapper.
"Le chauffeur de taxi, dans ses efforts héroïques, a réussi à éviter ce qui aurait pu être une catastrophe absolument horrible à l'hôpital", a déclaré la maire de Liverpool, Joanne Anderson, lundi sur la BBC, confirmant qu'il avait "verrouillé les portes" du véhicule.
"Cela nous rappelle que la menace du terrorisme n'a pas disparu", a déclaré lundi matin le président du Parti conservateur Oliver Dowden sur SkyNews. La police antiterroriste est chargée de l'enquête avec, selon la BBC, le soutien du service de renseignement MI5.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала