- Sputnik Afrique, 1920, 10.11.2021
Crise migratoire Biélorussie-UE
Des milliers de migrants souhaitant se rendre dans l'Union européenne sont bloqués à la frontière avec la Biélorussie, suscitant d'importantes tensions.

Entretien Macron-Poutine: situation dans le Donbass et crise migratoire à l'ordre du jour

© Sputnik . Michaïl Klimentiev / Accéder à la base multimédiaVladimir Poutine et Emmanuel Macron au forum économique de Saint-Pétersbourg 2018 (archive photo)
Vladimir Poutine et Emmanuel Macron au forum économique de Saint-Pétersbourg 2018 (archive photo) - Sputnik Afrique, 1920, 15.11.2021
S'abonnerTelegram
Emmanuel Macron et Vladimir Poutine se sont entretenus par téléphone de la crise migratoire en Biélorussie. Le Président russe a attiré l'attention de son homologue français sur le dur traitement réservé aux migrants par les gardes-frontières polonais.
La crise des migrants à la frontière entre la Biélorussie et la Pologne a été au cœur d'un entretien téléphonique entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, a annoncé ce lundi 15 novembre le Kremlin.

"La discussion a porté entre autres sur la situation qui s'est créée à la frontière entre la Biélorussie et les pays de l'Union européenne. Le Président russe a notamment attiré l'attention [du Président français, ndlr] sur le très dur traitement réservé aux migrants par les gardes-frontières polonais", a indiqué le service de presse du Kremlin.

M.Poutine a en outre informé M.Macron de ses contacts avec Alexandre Loukachenko, soulignant la nécessité de discussions directes entre les dirigeants de l'Union européenne et les autorités biélorusses.
Selon l'Élysée, les deux dirigeants se sont mis d'accord sur la nécessité d'apaiser la question migratoire et celle du transit de gaz via la Biélorussie. Ils ont en outre estimé qu'un effort devait être fait sur la situation humanitaire concernant les migrants massés à la frontière.

Situation en Ukraine

Évoquant la situation dans le Donbass, M.Poutine a rappelé que Kiev poursuivait sa politique destructrice visant à saper les accords de Minsk. En témoigne la récente utilisation par l'Ukraine de drones de combat dans la zone du conflit, note le Kremlin.

"Les deux parties se sont déclarées insatisfaites de l'absence de progrès dans le règlement du conflit intérieur ukrainien. Elles ont noté que la situation s'aggravait dans le Donbass. Dans ce contexte, M.Poutine a dénoncé le caractère provocateur des exercices d'envergure menés par les États-Unis et leurs alliés en mer Noire, qui fait monter la tension dans les relations entre la Russie et l'Otan", indique le communiqué.

M.Macron s'est dit préoccupé par la situation à la frontière russo-ukrainienne et a rappelé que la France défendrait l'intégrité territoriale de l'Ukraine, détaille pour sa part l'Élysée.
Dmitri Peskov, porte-parole du Président russe, avait précédemment qualifié de "dénuées de sens et infondées" les informations diffusées par certains médias sur de prétendus "projets russes d'une invasion en Ukraine".

La crise du Haut-Karabakh

Les deux Présidents se sont en outre penchés sur la situation au Haut-Karabakh.

"La Russie continuera d’œuvrer pour stabiliser la situation et assurer l'application des accords trilatéraux conclus avec la médiation russe", note le service de presse de Vladimir Poutine.

Libye et Mali

La discussion a également porté sur la Libye et, sur l'initiative du Président Macron, sur le Mali.
"Les Présidents russe et français ont salué la tenue d'une conférence internationale sur la Libye à Paris, souligné l'importance de maintenir une dynamique positive dans le processus de règlement politique de la situation dans ce pays et dans le travail continu avec les parties libyennes sur la base des décisions prises lors du forum en question", détaille le message.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала