- Sputnik Afrique, 1920, 10.11.2021
Crise migratoire Biélorussie-UE
Des milliers de migrants souhaitant se rendre dans l'Union européenne sont bloqués à la frontière avec la Biélorussie, suscitant d'importantes tensions.

Une unité militaire ukrainienne se dit prête à "détruire" tout migrant à la frontière

© REUTERS / Valentyn OgirenkoMilitaires ukrainiens
Militaires ukrainiens - Sputnik Afrique, 1920, 14.11.2021
S'abonnerTelegram
Alors qu’aucune menace ne pèse sur l’Ukraine du côté de la frontière biélorusse, les militaires d’une brigade des Forces armées ukrainiennes déployés à la frontière ont déclaré qu’ils étaient prêts à détruire tout migrant qui tenterait de pénétrer dans le territoire ukrainien.
Le service de presse de la 61e brigade d’infanterie des Forces armées ukrainiennes, qui est déployée dans une zone forestière de la frontière avec la Biélorussie, a diffusé samedi 13 novembre un communiqué informant comment ses militaires réagiraient à d’éventuelles tentatives de migrants de franchir la frontière ukrainienne.

"Nous tenons à vous informer qu'à l'heure actuelle des unités de la 61e brigade d'infanterie remplissent leurs missions le long d’une section de la frontière d'État avec la République de Biélorussie et qu'aucune personne susceptible de se déguiser en migrant n'entrera en Ukraine. Elles seront simplement détruites par nos unités", indique le communiqué publié sur Facebook.

Kiev promet une réaction adéquate et de ne pas tirer
Le 12 novembre, le secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense d’Ukraine Oleksiy Danilov avait déclaré que les militaires ukrainiens n’ouvriraient pas le feu si des migrants tentaient de franchir la frontière.
"C’est formellement interdit", a-t-il souligné.
Le chef du service ukrainien des gardes-frontières avait précédemment annoncé qu’aucune menace ne venait du côté de la frontière biélorusse.
Le Président ukrainien avait promis, pour sa part, que Kiev "réagirait de manière adéquate au développement de la situation" à sa frontière.
Proposition d’héberger les migrants en Ukraine
Cette déclaration de militaires ukrainiens intervient peu après la proposition d’un député allemand d’héberger en Ukraine les migrants qui tentent de prendre d’assaut la frontière entre la Biélorussie et la Pologne en vue de pénétrer dans l’Union européenne.
Selon cet élu, les migrants pourraient rester sur le territoire ukrainien pendant l’examen de leur demande d’asile dans l’UE.
Cette suggestion a indigné l’ambassadeur ukrainien à Berlin qui y a trouvé "des notes de colonialisme allemand".
Minsk prêt à des négociations avec l’UE et l’Onu
La crise migratoire à la frontière entre la Biélorussie et la Pologne s’est exacerbée lundi dernier.
Les autorités polonaises ont renforcé la protection de leur frontière pour couper court à toute tentative de la violer et accusent Minsk d’avoir orchestré une crise migratoire.
Minsk dénonce des accusations "sans fondement" et se déclare ouvert à la possibilité de négociations avec l’UE et l’Onu pour rapatrier les migrants.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала