Des scorpions envahissent une ville égyptienne, trois morts

Scorpion - Sputnik Afrique, 1920, 14.11.2021
S'abonnerTelegram
Des centaines d’habitants de la ville égyptienne d’Assouan ont été piqués par des scorpions qui avaient quitté leurs nids détruits par les pluies. Au moins trois personnes sont mortes.
Chassés de leurs nids souterrains par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur le sud de l’Égypte, les scorpions ont envahi les rues d’Assouan et piqué plus de 450 personnes, ont fait savoir les autorités sanitaires locales.
Au moins trois riverains sont décédés des suites des piqûres, selon un porte-parole du ministère de la Santé cité par la BBC. Outre l’invasion des arachnides venimeux, les intempéries ont provoqué des destructions ainsi que des coupures d’électricité dans la ville.
Les habitants d’Assouan sont inquiets du risque d’inondation, indiquent les médias égyptiens. Les autorités ont préparé plus de 2.000 ambulances supplémentaires et 48 véhicules tout-terrain pour répondre à d’éventuelles situations d’urgence.

Espèce très dangereuse

En Égypte, vivent des scorpions du genre Androctonus, où scorpions à queue épaisse, qui comptent parmi les plus dangereux du monde. Leur venin contient des neurotoxines puissantes qui sont capables de provoquer le décès d’un homme dans un délai d’une heure.
Ces animaux, qui peuvent se rencontrer dans l’ensemble des régions arides et semi-arides du Moyen-Orient et de l’Afrique, causent plusieurs dizaines de décès humains tous les ans dans le monde. En effet, le nom gréco-latin de cet animal veut bien dire "tueur d’hommes".
En juin dernier, le ministère algérien de la Santé a annoncé que près de 1.300 décès liés à des piqûres de scorpions avaient été comptabilisés dans le pays depuis 2000.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала