Une jeune militaire affirme avoir subi un viol à l’Élysée, une enquête ouverte

Grille d'honneur du Palais de l'Élysée - Sputnik Afrique, 1920, 12.11.2021
S'abonnerTelegram
Une enquête judiciaire a été initiée puisqu’une jeune militaire a affirmé avoir été victime de violences sexuelles le 1er juillet à l’Élysée, annonce Libération. Le militaire accusé a été placé sous le statut intermédiaire de témoin assisté, selon l’AFP.
Une jeune militaire a affirmé avoir été victime de violences sexuelles de la part d’un autre militaire, en juillet à l’Élysée, fait savoir Libération.
Les deux travaillaient ensemble et se connaissaient. Les faits sont survenus le 1er juillet à la fin de festivités à l’occasion du départ d’un supérieur qui avaient lieu dans les locaux hautement sécurisés de l’état-major particulier du Président de la République, rue de l’Élysée.
La jeune femme est allée déposer une main courante peu après les faits au commissariat le plus proche. Selon les informations de Libération, le parquet de Paris a ouvert le 12 juillet une information judiciaire pour viol.
Le suspect a été placé en garde à vue et interrogé, des auditions se sont également tenues, poursuit le quotidien.
À l’issue de l’interrogatoire, le militaire a été placé "sous le statut de témoin assisté", précise l’AFP. Les investigations "sont toujours en cours", ajoute l’agence.
Contacté par Libération, l’Élysée a déclaré ne "jamais" commenter "les affaires judiciaires en cours" et être "en attente de l’enquête de justice pour qualifier les faits et voir les suites à donner".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала