Un cadre dénonce des incidents de sûreté "dissimulés" à la centrale nucléaire du Tricastin

CC BY-SA 4.0 / Marianne Casamance / Vue sur la centrale nucléaire du Tricastin
Vue sur la centrale nucléaire du Tricastin - Sputnik Afrique, 1920, 12.11.2021
S'abonnerTelegram
Une plainte relative à la sûreté nucléaire a été déposée contre EDF et la direction de la centrale du Tricastin (Drôme).
Un cadre d'EDF a déposé une plainte début octobre devant le tribunal judiciaire de Paris contre le groupe et la direction de la centrale du Tricastin (Drôme) pour mise en danger de la vie d'autrui, infractions au code pénal, au code de l'environnement, au code du travail et à la réglementation relative aux installations nucléaires, rapporte vendredi le journal Le Monde.
Selon le quotidien, cet ancien cadre de la centrale de Tricastin - qui a également porté plainte pour harcèlement - dénonce ce qui s'apparente selon lui à une "politique de dissimulation" d'incidents et d'écarts en matière de sûreté.
Le Monde ajoute avoir consulté des documents témoignant d'une volonté de "dissimuler" à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) des incidents, "ou en tout cas d'atténuer leur ampleur, ou de les déclarer avec retard".

"Inondation interne dans plusieurs locaux"

Le journal cite notamment l'exemple d'une "inondation interne dans plusieurs locaux et sur trois niveaux" survenue dans l'un des bâtiments électriques de la centrale, au cours de l'été 2018, dont la durée, la gravité et le manque de moyens pour y faire face auraient été "largement minimisés".
En réaction à cet article, EDF se refuse à commenter "des propos rapportés par un salarié", ajoutant que la sûreté des centrales est sa priorité et que "la transparence et le respect de la réglementation sont scrupuleusement appliqués et respectés sur tous (ses) sites".
L'ASN, citée par Le Monde, conteste pour sa part toute dissimulation.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала