Médecin du RAID, dans l’horreur du Bataclan: "80% de décision, 20% de gestes de secours"

© AFP 2022 BERTRAND GUAYOpérateurs du RAID
Opérateurs du RAID - Sputnik Afrique, 1920, 12.11.2021
S'abonnerTelegram
Une telle opération de secours n'avait jamais été réalisée dans le monde. Sans le sang-froid des secouristes, l’horreur de l’attaque djihadiste au Bataclan aurait été pire encore. Le Dr Langlois, du RAID, lève le voile sur leur action décisive.
500 personnes fauchées par des tirs d’AK-47. Face à une telle tragédie, le sang-froid des secouristes. Entraînés aux tueries de masse, les médecins des forces spéciales de la police s’attendaient au pire. Mais le réel reste une épreuve indicible. Comment ont-ils, au cœur de la fosse de la salle de concert, sauvé ceux qui pouvaient l’être, alors que la menace terroriste n’avait toujours pas été neutralisée ?
Avec humilité, le Dr Matthieu Langlois raconte :
Le Dr Matthieu Langlois a publié l’essai Médecin du RAID, vivre en état d’urgence (éd. Albin Michel).
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала