Palais de l’Élysée - Sputnik Afrique, 1920
Présidentielle française 2022
La prochaine élection présidentielle française va se dérouler du 10 au 24 avril 2022.

"Emmanuel Macron me redoute": Valérie Pécresse passe à l’offensive

© SputnikValérie Pécresse
Valérie Pécresse - Sputnik Afrique, 1920, 12.11.2021
S'abonnerTelegram
Valérie Pécresse se déclare prête à vaincre Emmanuel Macron à la présidentielle 2022 et à "réparer" la France, dont les citoyens sont lassés par les "dirigeants qui parlent et qui n’agissent pas".
Le quinquennat Macron a "abîmé la France" qui se trouve maintenant "au bord du gouffre", estime la présidente de la région Île-de-France, qui se dit déterminée à "rétablir l’autorité" dans l’Hexagone.
Dans un entretien avec Valeurs actuelles, elle se décrit comme "la candidate de la droite qui fait", à l’opposée des "dirigeants qui parlent et qui n’agissent pas". Mme Pécresse se compte d’ailleurs parmi les adversaires d’Emmanuel Macron contre lesquels "il a mis le plus d’énergie".
"Aux régionales, il a missionné cinq ministres pour me faire perdre. Cela montre bien qu’Emmanuel Macron me redoute", explique-t-elle.
Prête à "diriger la France", Mme Pécresse promet de reprendre le contrôle des frontières nationales, de réformer "complètement" la justice et d’"armer" la France face au "totalitarisme islamiste".

"Un électrochoc d’autorité"

Pour y parvenir, le pays, confronté aujourd’hui "à de nouveaux barbares", a besoin d’"un électrochoc d’autorité", insiste-t-elle. Les sanctions doivent être "immédiates et proportionnées aux actes", souligne la femme politique, persuadée de "l’utilité sociale des peines de prison".
Qualifiant le chef d’État sortant de "Président “caméléon”, qui dit à chacun ce qu’il a envie d’entendre", Mme Pécresse le désigne comme son principal adversaire dans cette campagne présidentielle et juge nécessaire de "révéler sa vraie nature".
"Il a cyniquement emprunté les mots de la droite, mais pas les actes. Il a abîmé la France. Cinq ans, ça suffit!", martèle la présidente de l’Île-de-France.

Congrès LR en décembre

Valérie Pécresse figure parmi les cinq candidats en lice pour le congrès organisé par Les Républicains (LR) début décembre, avec Xavier Bertrand, Michel Barnier, Éric Ciotti et Philippe Juvin.
Selon un récent sondage réalisé par Elabe pour BFM TV et L’Express, c’est Xavier Bertrand qui semble trouver grâce aux yeux des sympathisants des Républicains, mais aussi auprès de ceux de droite en général. Ainsi, il apparaît à 42% être le plus à même de rassembler les Français, devant Michel Barnier (21%) et Valérie Pécresse (18%).
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала