Birmanie: un journaliste américain condamné à 11 ans de prison

© Photo Pixabay / Free-PhotosPrison (image d'illustration)
Prison (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 12.11.2021
S'abonnerTelegram
Le journaliste américain Danny Fenster a été condamné vendredi à 11 ans de prison par un tribunal en Birmanie, ont annoncé son avocat et son employeur, le magazine en ligne Frontier Myanmar.
Danny Fenster, 37 ans, rédacteur en chef du site d'information indépendant Frontier Myanmar, a été arrêté en mai dernier alors qu'il tentait de quitter le pays, et était depuis incarcéré à la prison d'Insein, dans la banlieue de la capitale birmane Rangoun.
D'après Frontier Myanmar, Danny Fenster était initialement accusé d'incitation à la violence et d'infractions aux lois sur l'immigration ainsi qu'aux lois sur les associations.
Il s'est également vu notifier cette semaine de nouvelles charges plus graves - sédition et infraction à la loi antiterroriste - chacune susceptible de lui valoir une peine de 20 ans de prison.
Contacté par Reuters, son avocat, Than Zaw Aung, n'a pas fourni davantage de détails.
Avant que cette condamnation, qui n'a pas été annoncée officiellement, ne soit connue, le département d'État américain avait dénoncé "la nature profondément injuste de la détention" du journaliste et appelé à sa libération.
Depuis le coup d'État militaire de février dernier, qui a chassé du pouvoir le gouvernement élu d'Aung San Suu Kyi, plus de 1.200 civils ont été tués et des milliers de personnes – dont de nombreux journalistes – ont été arrêtées, selon des militants cités par les Nations unies.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала