L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik Afrique, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Une forte progression du taux d’incidence enregistrée en France

© Sputnik . Ekaterina YansonMasque chirurgical jeté au sol
Masque chirurgical jeté au sol - Sputnik Afrique, 1920, 11.11.2021
S'abonnerTelegram
La circulation de l’épidémie de Covid-19 s’est accélérée sur le territoire métropolitain accompagnée d’une forte progression du taux d’incidence, selon le dernier point épidémiologique hebdomadaire de l’agence Santé publique France, rendu public jeudi.
“La circulation du SARS-CoV-2 s’est accélérée sur le territoire métropolitain, avec une forte progression du R-effectif et du taux d’incidence corrigé pour l’effet du 1er novembre férié”, indique l’agence sanitaire.
En hausse dans toutes les régions françaises, le taux d’incidence corrigé dépassait 100 cas pour 100.000 habitants dans 21 départements, précise-t-elle, ajoutant que le taux d’incidence corrigé a atteint 90 nouveaux cas pour 100.000 habitants (contre 62 en semaine 43) soit une augmentation de +44%.
En moyenne, 7.283 cas ont été diagnostiqués par jour, avec une hausse dans toutes les classes d’âge et des taux supérieurs à 100/100.000 chez les 20-29 ans (104, +51%), les 30-39 ans (131, +53%) et les 40-49 ans (109, +52%).

Indicateurs en milieu hospitalier

À la date du 9 novembre, 6.912 patients atteints de Covid-19 étaient hospitalisés en France contre 6.741 une semaine auparavant soit une hausse de +3%, dont 1.153 en services de soins critiques (pour 1.104 le 2 novembre, +4%).
Au niveau national, les indicateurs hospitaliers par date d'admission faisaient état de 1.691 nouvelles hospitalisations pour la semaine 44 de l'année (+2% par rapport à la semaine 43, contre +13% entre les semaines 42 et 43) et 418 nouvelles admissions en services de soins critiques (-3% par rapport à la semaine 43, contre +13% entre les semaines 42 et 43), précise Santé publique France, ajoutant que les premières consolidations indiquent une tendance à la hausse de ces deux indicateurs.
Les nouvelles hospitalisations étaient en hausse ou stables dans la majorité des régions, note-t-on de même source, expliquant que les taux les plus élevés étaient observés cette semaine en Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur.
En outre-mer, les taux hebdomadaires de nouvelles hospitalisations et de nouvelles admissions en soins critiques restaient les plus élevés en Guyane, mais étaient en diminution. En Guadeloupe et en Martinique, ces deux indicateurs étaient stables. À la Réunion, ces taux étaient en hausse, mais restaient faibles.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала