Talibans au pouvoir en Afghanistan

L'Afghanistan "au bord de l'effondrement économique", avertit le Pakistan

© Sputnik . Andreï Salomonov / Accéder à la base multimédiaFemmes afghanes à Mazâr-e Charîf, Afghanistan
Femmes afghanes à Mazâr-e Charîf, Afghanistan - Sputnik Afrique, 1920, 11.11.2021
S'abonnerTelegram
Le ministre pakistanais des Affaires étrangères a averti jeudi, lors d'un entretien à Islamabad avec des diplomates américain, chinois et russe, que l'Afghanistan est "au bord de l'effondrement économique" et que la communauté internationale doit relancer son soutien financier et l'aide humanitaire au pays.
"L'Afghanistan est aujourd'hui au bord de l'effondrement économique", a déclaré Shah Mehmood Qureshi lors de l'ouverture de la rencontre de cette "troïka plus", à laquelle participe le nouvel émissaire américain pour l'Afghanistan, Thomas West.
Si la situation empire, la capacité du nouveau régime taliban* à gouverner le pays sera "sévèrement limitée", a poursuivi M.Qureshi qui a jugé "impératif" que la communauté internationale soutienne de toute urgence la relance de l'aide humanitaire.
Il s'agit notamment de permettre à l'Afghanistan d'accéder aux fonds gelés par les donateurs occidentaux depuis que les talibans* ont pris le contrôle du pays en août.
Ce soutien "aidera nos efforts pour relancer les activités économiques et rendre l'économie afghane stable et durable", a-t-il ajouté.

"Si vous pensez que vous êtes loin, que l'Europe est en sécurité et que ces zones ne seront pas affectées par le terrorisme, n'oubliez pas l'histoire, nous avons appris du passé et nous ne voulons pas refaire les mêmes erreurs", a-t-il lancé assurant que les mesures bénéficieront également aux pays occidentaux.

Le gouvernement taliban* n'a toujours pas été reconnu par la communauté internationale et l'économie, déjà précaire, s'écroule, avec une monnaie nationale, l'afghani, fortement dévalorisée.
Les diplomates doivent rencontrer ce jeudi le ministre taliban* des Affaires étrangères Amir Khan Muttaqi.
*Organisation sous sanctions de l’Onu pour activités terroristes
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала