Afrique du Sud: la crise énergétique aggravée par les dettes de la compagnie d'électricité

CC0 / / électricité
électricité  - Sputnik Afrique, 1920, 11.11.2021
S'abonnerTelegram
Les lourdes dettes accumulées par la compagnie publique d’électricité sud-africaine Eskom ont aggravé la crise énergétique que connaît l'Afrique du Sud, a indiqué mercredi un cabinet d’audit sud-africain.

"Il est très important qu’Eskom ait dans l’avenir un plan clair pour savoir comment elle peut rembourser ses dettes", a déclaré Siyakhula Vilakazi, un représentant du cabinet SNG Grant Thornton, lors de la présentation des résultats d’audits 2020/21 de la compagnie au comité des finances publiques au parlement.

Il a précisé qu’Eskom fait face à une pression croissante de la dette avec un montant de 152 milliards de rands (10 milliards de dollars) à rembourser, outre des intérêts qui s’élèvent à 125 milliards de rands (huit milliards de dollars).
Soulignant que les remboursements de la dette étaient importants, il a estimé qu'Eskom avait deux options pour remédier à cette situation: soit emprunter auprès du gouvernement ou obliger le consommateur à payer à sa place par le biais d'augmentations tarifaires.
L’Afrique du Sud est confrontée, depuis plusieurs semaines, à des coupures de courant récurrentes à cause des délestages électriques, imposées par Eskom pour atténuer la pression sur ses centrales vieillissantes.
Depuis 2005, le pays le plus industrialisé d'Afrique peine à alimenter son réseau électrique avec suffisamment d'électricité pour la consommation des ménages et des entreprises en raison du manque d'entretien et d'investissements dans ses infrastructures.
Eskom, qui est déjà surendettée, doit également recouvrer plus de 35 milliards de rands (plus de deux milliards de dollars) en frais d'électricité impayés.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала