Nouvelle ruée sur Doctolib après l’allocution de Macron

© AFP 2022 LOIC VENANCEUne infirmière prépare une injection
Une infirmière prépare une injection - Sputnik Afrique, 1920, 10.11.2021
S'abonnerTelegram
Après que le Président de la République a annoncé lors de son discours le 9 novembre le lancement d’une campagne de rappel vaccinal dès décembre pour les personnes de 50 à 64 ans, et alors que les plus de 65 ans devront justifier d’un rappel pour prolonger leur pass sanitaire, le site Doctolib est de nouveau pris d’assaut.
Une heure après l’allocution d’Emmanuel Macron, un nouvel afflux de prises de rendez-vous pour le rappel vaccinal a été enregistré le 9 novembre par Doctolib, relate Franceinfo.
Selon les estimations de la plateforme citée par la radio, environ 100.000 inscriptions ont été effectuées pour une dose supplémentaire en une heure.
Doctolib a indiqué sur son compte Twitter qu’un nouveau record avait été réalisé le 8 novembre, plus de 97.000 Français ayant pris un rendez-vous.
Plus de 149.000 personnes se sont fait vacciner le jour du discours du chef de l’État, d’après les données du site, contre quelque 96.000 la veille.
Doctolib a aussi noté sur Twitter qu’une hausse "régulière de la prise de rendez-vous pour une dose de rappel" était observée depuis début octobre, en notant qu’il y a "six jours d’attente en moyenne".
Dans son discours consacré à la crise du coronavirus, le Président de la République a annoncé le lancement d’une campagne de rappel vaccinal en appelant les Français à se faire immuniser et revacciner.

La nécessité d’une revaccination

Le chef de l’État a souligné qu’une dose de vaccin supplémentaire était importante car toutes les études constatent une diminution d’immunité six mois après l’injection.
Dans la foulée, Emmanuel Macron a déclaré qu’à partir du 15 décembre, les plus de 65 ans et les plus fragiles devraient "justifier d’un rappel" pour "prolonger la validité" de leur pass sanitaire.
À son tour, ce mercredi 10 novembre, Gabriel Attal a déclaré auprès de Franceinfo que le pass sanitaire "sera désactivé pour les personnes de plus de 65 ans, qui ont réalisé leur 2e dose il y a plus de six mois et cinq semaines, et qui n’ont pas fait leur rappel".
Le chef de l’État a également évoqué le lancement d’une campagne de rappel pour les 50-64 ans dès décembre, ajoutant que plus de 80% des personnes en réanimation dépassent la cinquantaine.
Pour le 8 novembre, plus de 50,2 millions de Français sont complètement vaccinés et près de 3,7 millions de rappels vaccinaux anti-Covid ont été réalisés.
En outre, cette prise d’assaut de Doctolib coïncide avec la validation par le Conseil constitutionnel le 9 novembre de la prolongation du pass jusqu’au 31 juillet 2022.

L’afflux avant l’annonce du discours

Ce n’est pas la première fois que Doctolib se retrouve face à cette situation. De nombreuses personnes s’étaient déjà ruées sur la plateforme le 5 novembre après que l’Élysée a annoncé que M.Macron prendrait la parole le 9 novembre pour parler de la pandémie. Un pic de 63.000 demandes de troisième dose avait été constaté.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала