Lyon réduit l'éclairage public après 22h, des riverains s’inquiètent pour la sécurité

Lyon - Sputnik Afrique, 1920, 10.11.2021
S'abonnerTelegram
La réduction de la consommation énergétique attire de plus en plus de communes, dont Strasbourg et Poitiers. Lyon a décidé d’en faire de même, réduisant l'éclairage public dans certaines rues. Malgré les effets positifs sur la biodiversité et la santé humaine, cette mesure inquiète les riverains quant à leur sécurité.
La municipalité dirigée par les écologistes a décidé de diminuer l'intensité de l'éclairage public grâce aux détecteurs dans certains quartiers de Lyon pour réduire la consommation énergétique, rapporte BFM TV.

"90% du temps, l'éclairage est à plein pour des rues qui sont quasiment vides après 22 heures. La temporisation se fait sur ces rues-là pour faire des économies. À partir de 22 heures, l'éclairage est moindre, et quand une voiture passe, l'éclairage reprend toute sa puissance", explique à BFM TV Véronique Dubois-Bertrand, maire EELV du IIIe arrondissement de Lyon.

Dans le cadre de cette initiative qui a été déjà testée il y a trois ans, 1.644 points sont concernés dans la ville. Il s’agit notamment du quartier Monplaisir (VIIIe) ou encore du quartier Montchat (IIIe). Dans ces zones, cette mesure devrait permettre d’économiser 70% d'énergie.
Bien que les riverains saluent généralement cette initiative, ils font part de leurs préoccupations, dont pour leur sécurité, surtout en ce qui concerne les "enfants qui peuvent se promener dans les rues" le soir. En outre, des affrontements entre bandes rivales sont régulièrement signalés dans la métropole de Lyon.
Par ailleurs, certains se plaignent de dysfonctionnements du système mis en place par la mairie.

"Intensité moins forte, je trouve ça très bien écologiquement, mais quand ça marche. Là ça ne marche pas, ça m'étonnerait que ce soit pour des problèmes d'économies. Je pense qu'il y a un problème et j'espère que ça ne durera pas trop longtemps", relève un riverain au micro de BFM TV.

La ville a prévu des ajustements, appelant les habitants à signaler d’éventuels problèmes rencontrés.

Les autres communes concernées

Une réduction de la consommation énergétique est observée dans de plus en plus de communes. Ainsi, la mairie de Strasbourg a fortement réduit le soir la lumière présente dans la cathédrale de la ville. D'autres expériences ont été mises en place, comme une lumière plus douce ou encore une piste cyclable s'allumant seulement au passage des vélos, rapportait le 11 octobre Franceinfo.
La ville de Poitiers a décidé le 11 octobre d’étendre l'extinction nocturne de l'éclairage public de 22h à 5h. Une expérimentation avait débuté le 2 mars dans certains quartiers et zones de la ville.
D’autres possibilités seront examinées lors de réunions publiques de novembre à mars pour prendre en considération les spécificités et les besoins de chaque quartier. "Ce ne sont pas des décisions prises unilatéralement", explique à Franceinfo Aloïs Gaborit, conseiller municipal délégué "Patrimoine à énergie positive".

Impacts sur l’environnement et la santé humaine

En France métropolitaine, l’éclairage public constitue 45% de la consommation d'électricité et 40% des factures pour les collectivités. En outre, l’éclairage public est perçu comme le principal facteur de pollution lumineuse, qui a entre autres des impacts sur les espèces, les écosystèmes et les paysages, la vision, le sommeil et la santé humaine, selon un rapport établi en novembre 2018 par le ministère de la Transition écologique et solidaire.
Selon l’Observatoire national de la biodiversité (ONB), la pollution lumineuse "constitue une menace importante pour de nombreuses espèces animales et végétales qui ont besoin de l’alternance jour/nuit".
Enfin, l’ONB évoque un dérèglement des rythmes biologiques des espèces animales totalement ou partiellement nocturnes, une modification de leurs comportements, ainsi que des déplacements perturbés, car des "espèces qui utilisent les étoiles ou la lune pour s’orienter", notamment de nombreux insectes "qui se retrouvent piégés par les points lumineux".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала