Birmanie: un journaliste américain accusé de terrorisme et de sédition

© AP Photo / Aung Shine OoLa lune se lève derrière la pagode Uppatasanti. Myanmar
La lune se lève derrière la pagode Uppatasanti. Myanmar - Sputnik Afrique, 1920, 10.11.2021
S'abonnerTelegram
Détenu en Birmanie pour incitation à la violence, un journaliste américain doit faire face à de nouvelles accusations de sédition et de terrorisme, a annoncé mercredi son avocat.
Danny Fenster, 37 ans, était directeur de la rédaction de Frontier Myanmar, un important site d'information indépendant et a été arrêté à l'aéroport international de Rangoun en mai alors qu'il tentait de quitter le pays.
Il n'a pas été possible de savoir immédiatement en quoi consistaient précisément ces nouvelles accusations portées contre Danny Fenster, les plus graves portées contre lui.
Le journaliste risque jusqu'à 20 ans de prison pour les accusations de terrorisme et 20 ans de prison pour celles de sédition.
"Nous ne comprenons pas pourquoi ces accusations ont été ajoutées mais ce n'est certainement pas une bonne nouvelle", a déclaré Than Zaw Aung, l'avocat de Danny Fenster, à Reuters.
Les États-Unis ont appelé à plusieurs reprises à la libération de Danny Fenster, qui était initialement accusé d'incitation à la violence et de violation d'une loi sur les associations illégales datant de l'époque coloniale. Il est détenu dans la prison d'Insein, à Rangoun.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала