Station de pompage de gaz - Sputnik Afrique, 1920, 08.10.2021
Crise du gaz 2021
L’augmentation du prix du gaz en Europe, enregistrée depuis le début de 2021, s’est accélérée en septembre. Si le 1er septembre, 1.000 mètres cubes se vendaient 614 dollars, contre plus de 1.030 dollars à la fin du mois.

Augmentation de 25% des quantités de gaz pompé par la conduite Yamal-Europe vers l’Allemagne

© Sputnik . Ivan Roudnev / Accéder à la base multimédiaUne station de compression du gazoduc Yamal-Europe
Une station de compression du gazoduc Yamal-Europe - Sputnik Afrique, 1920, 10.11.2021
S'abonnerTelegram
Alors que l’Europe redoute une sévère crise énergétique cet hiver, le géant russe Gazprom a augmenté les quantités d’or bleu acheminé vers les réservoirs européens.
Les livraisons directes de gaz à l'Allemagne par la conduite Yamal-Europe ont augmenté de 25% ce 10 novembre par rapport à la veille, selon l'opérateur allemand Gascade.
Entre 6h00 et 7h00 UTC, les quantités de gaz livré se sont accrues pour constituer 1,2 million de mètres cubes par heure, soit un quart de plus que la moyenne horaire le 9 novembre au soir, lorsque le chiffre oscillait entre 870.000 et 880.000 mètres cubes.
Dans la journée du 9 novembre, Gazprom avait déjà plus que doublé le pompage de gaz par cette conduite vers l’Allemagne, les livraisons ayant bondi à 850.000 mètres cubes par heure, alors qu’elles ne s’étaient situées qu’aux alentours de 350.000 mètres cubes lundi soir.

L’un des principaux gazoducs

Les livraisons avaient été interrompues pendant plusieurs jours, mais le gaz était toujours acheminé depuis l'Allemagne en Pologne. Le géant russe Gazprom avait noté que la variabilité de la demande dépendait des besoins réels des clients et avait souligné qu’il remplissait les commandes des consommateurs européens dans leur intégralité.
Le gaz russe avait cessé d’être acheminé par Yamal-Europe en Allemagne depuis la Pologne le 6 novembre pour passer au régime inversé, en Pologne depuis l’Allemagne. Les consommateurs polonais reçoivent le gaz par le pipeline directement de la Russie, mais aussi par régime inversé virtuel depuis l'Allemagne. En fait, en puisant dans le flux de transit. Lorsque la demande d’inversion virtuelle dépasse le flux physique, le gazoduc peut passer en mode d'inversion physique.
Le gazoduc Yamal-Europe est l'un des principaux canaux des livraisons de gaz russe vers les pays de l'Union européenne, avec Nord Stream et le système de transport de gaz ukrainien. La conduite de plus de 2.000 kilomètres passe par quatre pays — Russie, Biélorussie, Pologne et Allemagne — et est capable de pomper jusqu'à 33 milliards de mètres cubes de gaz par an. Elle s’est actuellement retrouvée au cœur de l'attention des acteurs du marché au vu des projets de Gazprom visant à accroître les quantités de gaz acheminées vers les réservoirs souterrains de l’Europe une fois que les dépôts en Russie auront été remplis.

L’Europe confrontée à une crise énergétique?

Les stocks européens de gaz sont au plus bas, entamés par un hiver prolongé en 2020 et pas suffisamment remplis depuis. En outre, l’apport d'énergies renouvelables, comme l'éolien, a été réduit par rapport à l’année dernière en raison de conditions climatiques moins favorables.
Les prix du gaz sur le marché européen ont commencé à flamber à la fin du mois d'août et ont poursuivi leur montée pendant plus d’un mois d’affilée. Le 6 octobre, le prix a battu un nouveau record historique sur le hub TTF en dépassant 1.900 dollars (plus de 1.600 euros) pour le millier de mètres cubes. Il est toutefois rapidement redescendu avant la clôture de la bourse.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала