Tesla fournira de l’électricité au Texas

© AP Photo / Rick BowmerTesla-Logo
Tesla-Logo - Sputnik Afrique, 1920, 09.11.2021
S'abonnerTelegram
Une filiale de Tesla a été autorisée à vendre de l’électricité aux particuliers au Texas. Elon Musk semble avoir jeté son dévolu sur le 28e État américain.
Mondialement connu pour sa production de voitures électriques, Tesla va désormais fournir son propre carburant aux États-Unis. Une filiale de la compagnie a en effet été autorisée à distribuer de l’électricité au Texas, selon des documents de la Public Utility Commission.
Tesla Energy Ventures avait déposé sa demande mi-août. Ses bureaux assurant son service client et sa comptabilité seront également implantés au Texas.
La firme n’a pas encore détaillé les offres qu’elle mettra en place, mais elle n’appliquera probablement pas une stratégie d’offre à bas prix, comme de très nombreux fournisseurs dans l’État, rapporte le Texas Monthly. Tesla pourrait vendre des kilowatts tirés du réseau traditionnel, tout en s’appuyant sur ses propres batteries si celui-ci tombe en panne. La marque a en effet déjà entrepris la construction de deux batteries de 100 et 250 mégawatts dans ce même État.
Tesla avait déjà fait une incursion dans le secteur de l’énergie en se lançant sur le marché des panneaux solaires en 2016 qui s’est avéré être un gouffre financier. Elon Musk avait d’ailleurs confessé en avril dernier que des "erreurs significatives" avaient été commises sur ce projet.

Le Texas comme terre promise?

Ce n’est sans doute pas un hasard si Tesla a choisi le Texas pour se lancer sur le marché de l’énergie. La firme automobile a en effet annoncé vouloir y déménager son siège social, début octobre, quittant avec perte et fracas la Silicon Valley. Un départ motivé notamment par les restrictions sanitaires californiennes, vertement critiquées par Elon Musk.
Le patron de Tesla avait également mis en cause le coût de la vie en Californie et la densité de population, expliquant que son entreprise ne pourrait pas s’y étendre indéfiniment. L’usine californienne de Frémont continuera néanmoins ses activités.
Musk, qui fait la pluie et le beau temps sur le marché des cryptomonnaies, se retrouvera en terrain connu au Texas, puisque l’une des plus grosses fermes de minage de bitcoins au monde s’y est implantée. Ironie mordante: le patron de Tesla avait critiqué le bitcoin en mai dernier pour son minage trop gourmand en… énergie électrique!
Le marché de l’électricité au Texas est connu pour être l’un des plus déréglementés des États-Unis. Les clients peuvent choisir entre plus d’une centaine de fournisseurs qui se livrent à une concurrence féroce en cassant les prix.
Une situation à double tranchant, puisque les coûts peuvent exploser lorsque la demande est trop pressante sur le réseau, en période d’intempéries par exemple. Certains habitants avaient notamment reçu des factures excessivement salées après celles ayant balayé Dallas en février dernier.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала