Palais de l’Élysée - Sputnik Afrique, 1920
Présidentielle française 2022
La prochaine élection présidentielle française va se dérouler du 10 au 24 avril 2022.

"Le seul qui est en mesure de battre Emmanuel Macron, c’est moi", insiste Xavier Bertrand

© AFP 2022 FRANCOIS LO PRESTIXavier Bertrand
Xavier Bertrand - Sputnik Afrique, 1920, 09.11.2021
S'abonnerTelegram
Interrogé sur ses chances d’être choisi comme candidat LR à la présidentielle, Xavier Bertrand a de nouveau dit, cette fois auprès d’Europe 1 qu’il était "le seul qui est au coude-à-coude" avec le Président, lequel n’a pas encore déclaré sa candidature. Ce que mitigent les résultats d’un sondage.
À moins de six mois de la présidentielle, le premier débat des candidats à l’investiture des Républicains a eu lieu le 8 novembre.
Dans la foulée, Xavier Bertrand, invité sur Europe 1 le 9 novembre, a parlé de ses perspectives de représenter la droite à la présidentielle.
"Sur le plateau hier, je pense qu'il y avait le prochain Président de la République. Celui ou celle qui pourra battre Emmanuel Macron. Et il n'y a que chez nous", a-t-il déclaré. Le président des Hauts-de-France a déjà tenu les mêmes propos lors d’un meeting à Toulouse fin octobre.
S’exprimant sur Europe 1, il a dit avoir la "conviction" que s’il perd "ce congrès [l’investiture des Républicains, ndlr], c’est Emmanuel Macron qui va l’emporter", même si le chef de l’État n’a pas encore officialisé sa candidature.
"Ce n'est pas moi qui dis cela, ce sont les Français qui le disent", a-t-il martelé après que la présentatrice lui a demandé si les autres candidats LR "ne sont pas capables de battre Emmanuel Macron".

Un seul concurrent?

M.Bertrand a alors évoqué les enquêtes d’opinion, dont "tout le monde est friand depuis des mois et des mois".
"Le seul qui est au coude-à-coude avec Emmanuel Macron et en mesure de le battre, c'est moi", a noté sur le plateau le président des Hauts-de-France, en soulignant que "ce n’est pas moi qui le dit, ce sont les enquêtes que le montrent".
"Je suis celui qui peut gagner cette élection présidentielle (...) Il [Emmanuel Macron, ndlr] a eu sa chance et il a échoué", a indiqué Xavier Bertrand sur Europe 1.

Les sondages le contredisent

Les propos du président des Hauts-de-France sur le fait qu’il est "au coude-à-coude" avec le Président de la République sont pourtant à mitiger à la vue du dernier baromètre Ifop-Fiducial pour LCI et Le Figaro, paru le 7 novembre.
D’après ce sondage, réalisé du 3 au 5 novembre auprès d’un échantillon de 1.358 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 1.507 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus, M.Macron est en tête au premier tour avec 25% des intentions de vote. Il est suivi par Éric Zemmour (17%) et Marine Le Pen (16%). M.Bertrand, s’il est candidat de la droite, reçoit seulement 13% des intentions de vote.
C’est seulement en cas de duel au second tour que M.Macron et M.Bertrand obtiennent respectivement 51% et 49% des intentions de vote. Le Président aurait 59% contre 41% face à M.Zemmour et 56% contre 44% face à Marine Le Pen.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала