Un Dalton escalade le grillage de la prison à Lyon et repart sans être arrêté

© Photo Pixabay / Free-PhotosPrison (image d'illustration)
Prison (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 08.11.2021
S'abonnerTelegram
Un membre du collectif des Daltons, connu pour ses coups de buzz et ses provocations contre les autorités, a sauté par-dessus la grille de la prison de Lyon-Corbas et y a jeté un colis. Il a ensuite pris la fuite sans être arrêté.
Les Daltons, initialement un groupe de gangsta rap maintenant connu pour ses rodéos sauvages, poursuivent leurs provocations.
L’après-midi du 7 novembre un des membres des Daltons a escaladé le grillage de la maison d’arrêt de Lyon-Corbas, où se trouve incarcéré le rappeur Many Gt, l’un des leaders des Daltons.
Une fois de l’autre côté, devant le mur d’enceinte, l’individu a projeté un colis dans la zone de détention. Puis il a de nouveau sauté par-dessus le grillage en y laissant le haut de son uniforme rayé jaune et noir. Après cela, l’individu a rejoint l’un des deux motocross stationnés pour prendre la fuite.
L’acte a été annoncé sur le compte Instagram du groupe et filmé par ses membres.

"Que la justice les aide"

"Personne n’a été arrêtée [sic] malgré l’arrivée des guignols et une petite fessée de notre part sur les routes", s’est félicité le collectif sur Instagram après cette démarche.
Les forces de l’ordre ont réagi à cet acte.

"Cet après-midi, ces voyous de cité veulent rejoindre le rappeur Many Gt. Que la justice les aide", a commenté sur Twitter Matthieu Valet, porte-parole du Syndicat indépendant des commissaires de police (SICP).

Leurs revendications

Les membres du collectif, composé essentiellement de jeunes du VIIIe arrondissement de Lyon, sont cependant prêts à en finir avec leurs provocations, mais ont posé deux conditions pour cette "trêve": la libération de Many Gt, qui a purgé "une bonne partie de sa peine", de leur avis, et un "featuring" avec la chanteuse belge Angèle. Ces deux conditions, assez extravagantes, ont été relayées par Les Daltons dans une interview accordée à l’AFP le 5 novembre.
Mehdi Fiad, connu sous le nom de Many Gt, est incarcéré depuis août pour une peine de neuf mois pour sa participation à des rodéos urbains lors d’un tournage de clips. Ainsi, il a purgé un tiers de sa peine. Quant à Angèle, interprète de 26 ans très populaire en Belgique et en France, elle n’a pas réagi à cette demande.
Parmi d’autres actes récents du collectif se trouvent des rodéos sauvages en centre-ville de Lyon, condamnés par le maire de Lyon, ainsi qu’une interruption d’un match de foot. Le 4 novembre, lors du match de la Ligue Europa opposant l'OL au Sparta Prague, deux personnes en tenue rayée jaune et noir ont fait irruption sur la pelouse. Après quelques minutes de course-poursuite lancée par les agents de sécurité, ils ont été interpellés. Les individus, un mineur de 15 ans et un jeune de 20 ans, nient faire partie des Daltons, mais l’incident a toutefois été diffusé sur le compte Instagram du collectif. Le mineur sera auditionné en décembre devant un juge des enfants, son compagnon a été verbalisé pour une somme de 600 euros, peine alternative à celle de l’emprisonnement pendant deux mois.
Début novembre, un Dalton de 19 ans a été condamné à huit mois avec sursis par le tribunal correctionnel de Lyon pour un rodéo urbain organisé le 29 octobre place Bellecour, avec des motos volées.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала