Le petit-fils de De Gaulle se dit "choqué" par les propos d’Éric Zemmour

© AFP 2022 JOEL SAGETEric Zemmour
Eric Zemmour - Sputnik Afrique, 1920, 08.11.2021
S'abonnerTelegram
La position d’Éric Zemmour concernant le rôle du régime de Vichy dans le sort des juifs français continue de faire réagir. Dans une interview accordée à LCI le 7 novembre, le petit-fils du général de Gaulle, Pierre de Gaulle, a à son tour critiqué les déclarations du polémiste en se disant "choqué".
Pas encore candidat à la présidentielle de 2022, mais donné par les sondages au coude-à-coude avec Marine Le Pen pour le second tour, Éric Zemmour véhicule depuis plusieurs années la thèse selon laquelle Philippe Pétain a sauvé les juifs français. Des propos qui n’ont pas manqué de faire parler et d’indigner dans les sphères médiatique et politique ainsi que chez les historiens. Cette fois, c’est le petit-fils du général de Gaulle, Pierre de Gaulle, qui s’est à son tour exprimé sur ce sujet dans une interview à LCI le 7 novembre.
"Dire que Pétain a sauvé des familles juives, ça me choque en tant que Français. Ça me choque en tant que parent de ma tante Geneviève Antonioz-de Gaulle et de ma grand-tante Marie-Agnès de Gaulle, qui ont été déportées pour des faits de résistance", a-t-il dit à la chaîne.
Le descendant du fondateur de la Ve République a ajouté que "Pétain est allé beaucoup plus vite que ne l’imaginait Hitler dans l’adoption des lois anti-juives. Ça a surpris Hitler. Qu’on ne vienne pas me dire: ‘Ah! ça y est, il a sauvé des familles juives’". Pour lui, c’était "une soumission, une capitulation et un déshonneur profond qui me choque".
Alors que son interview sur LCI avait lieu deux jours avant l’anniversaire de la mort de son grand-père, Pierre de Gaulle a ensuite qualifié les propos de l’essayiste de "graves". Il a indiqué qu’il s’agissait d’une "récupération" qui "ne connaît pas les réalités de l’époque" et "qui ne connaît pas l’histoire".

Le sauveur des juifs français?

Les propos sur le rôle de Pétain ont été tenus par le polémiste en 2019 sur CNews au cours d’un débat avec Bernard-Henri Lévy. Suite à cela, M.Zemmour a été jugé fin 2020 pour "contestation de crime contre l’humanité" avant d’être relaxé.
Cependant, l’essayiste, invité le 26 septembre du Grand Rendez-vous d’Europe 1, CNews et Les Échos, a réitéré que "le régime de Vichy avait protégé les juifs français et donné les juifs étrangers".
En raison de ces dires, Éric Zemmour, bien que de confession juive, a été qualifié d’antisémite par plusieurs responsables des institutions françaises de ce culte.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала