Des centaines de jeunes s’introduisent et dégradent le palais omnisport de Marseille

Marseille - Sputnik Afrique, 1920, 08.11.2021
S'abonnerTelegram
Alors que l’État promet d’allouer des milliards d’euros pour aménager Marseille, le palais omnisports de la Capelette a été dégradé le 6 novembre par des centaines de jeunes qui y avaient fait interruption en plein après-midi. Un adolescent de 17 ans a été interpellé pour avoir giflé un policier.
Plusieurs centaines de jeunes ont dégradé samedi le palais omnisports de la Capelette (Xe) à Marseille, rapporte France Bleu.
Les faits se sont déroulés vers 14h, peu après l’ouverture. Des influenceurs avaient lancé sur TikTok et Instagram une invitation pour un rendez-vous aux portes du bâtiment, selon Le Figaro. Ce centre, qui s’étend sur 20.000 m2 et abrite deux patinoires et un skatepark, a été finalement envahi par ce groupe qui comptait jusqu’à un millier de personnes, selon différentes sources.
Une vidéo révélée par La Provence montre des jeunes s’attaquer à des palissades, des trottinettes et de la décoration. Des tags ont également été découverts. Face à l’afflux, la dizaine d'agents de sécurité présents sur place n’ont pu contrôler la situation.
Pour mettre fin à leurs actions, les forces de l’ordre ont dû intervenir. Un adolescent de 17 ans a été interpellé pour avoir giflé un policier. Il a été libéré dimanche dans l’après-midi après sa garde à vue. Il devra effectuer un stage de citoyenneté, précise France Bleu.

La mairie réagit

La mairie a dénoncé des actes de vandalisme qui "ne resteront pas impunis", promettant de déposer plainte.
"Je ne laisserai pas une poignée d’individus immature donner en toute impunité pour quelques secondes de "buzz" une image dégradée de notre ville que plus personne ne souhaite voir aujourd’hui alors que tant d’efforts sont engagés pour faire de nos équipements sportifs la fierté de notre ville et l’écrin de nos futurs champions", prévient l’adjoint au maire Sébastien Jibrayel dans un communiqué.
Il a également assuré à BFM TV que la ville envisageait de déployer dans les prochains mois des moyens de sécurité renforcés pour éviter "ce genre de situation".

Le plan d'ampleur de Macron pour Marseille

Les faits interviennent alors que l'État a promis d'allouer jusqu'à 1,5 milliard d'euros à la ville dans le cadre du plan d'Emmanuel Macron "Marseille en grand" – hors travaux des écoles, chiffrés par le maire de Marseille à 1,2 milliard.
Le plan concerne les chantiers prioritaires de la deuxième ville de France: la sécurité (150 millions d'euros ont déjà été annoncés mercredi), la rénovation des écoles, des transports, la réhabilitation des logements insalubres.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала