L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik Afrique, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Bagarre entre opposants et partisans des mesures sanitaires aux USA – vidéos

© AP Photo / Charles KrupaLa police (image d'illustration)
La police (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 08.11.2021
S'abonnerTelegram
Des partisans et des opposants des mesures sanitaires se sont confrontés à Boston, aux États-Unis, relate la chaîne de télévision NBC Boston. Les policiers ont dû intervenir afin de mettre fin à la bagarre et de calmer les esprits.
Des dizaines de manifestants s’opposant aux mesures sanitaires sont descendus dans les rues de Boston, aux États-Unis, le 7 novembre. La mobilisation a parallèlement attiré des personnes favorables au port du masque et à la vaccination, selon la chaîne de télévision NBC Boston. Au moins une bagarre a éclaté entre les camps. Les forces de l'ordre ont dû intervenir.
Les manifestants contre les mesures étaient encerclés par des dispositifs policiers. Parmi les contre-manifestants de l'autre côté se trouvait une fanfare, dont le but était de noyer les protestations des anti-masque et anti-vaccin sous la musique, indique la chaîne.
La tension est montée dès le début du rassemblement, après que le pare-brise de la camionnette de location des manifestants a été brisé et que le véhicule a heurté des barrières.
"Nous sommes venus ici pour protester pacifiquement lorsque nous avons été violemment attaqués par une foule qui nous a aspergés de gaz poivré, nous a attaqués et a refusé de laisser partir notre camionnette", a déclaré Brandon Navom de Super Happy Fun America, à un journaliste du Herald.
La police avait bouclé le secteur autour de Boston Common en vue du rassemblement prévu contre les mesures sanitaires. Des centaines de policiers municipaux étaient présents dès avant le début de la mobilisation, à midi.

ous ne voulons pas de ça dans notre ville: les anti-vax, les gens qui ne croient pas que le Covid est réel, les gens qui mettent les autres en danger […] Ce n'est pas acceptable", a expliqué Rifka Handelman, une étudiante de l’Emerson College qui a participé à la contre-manifestation de dimanche.

La manifestation contre les mesures sanitaires a été organisée par Super Happy Fun America, aussi connue pour avoir orchestré en 2019 la controversée Straight Pride, soit Marche des Fiertés Hétéro, qui avait pour but de lutter en faveur des droits des hétérosexuels du monde entier, et la Refounding Fathers Coalition. L'événement visait à "résister aux passeports vaccinaux, aux masques, aux licenciements massifs et aux mandats inconstitutionnels", a-t-il été détaillé dans une annonce précédant la mobilisation.
Les commerces des environs ont été fermés et l'Emerson College a verrouillé les portes du campus, avertissant les étudiants de tensions potentielles.

Blessés et interpellations

Les secours de Boston (Boston EMS) ont confirmé que personne n'avait été transporté dans les hôpitaux locaux, mais a déclaré que quelques personnes avaient été soignées sur place pour des blessures mineures.
La police de Boston a pour sa part fait savoir que deux individus avaient été arrêtés, accusés de comportement violent et désordonné.

Mesures sanitaires dans le Massachusetts

Les mesures sanitaires ont été bien acceptées dans le Massachusetts, qui compte parmi les États les plus vaccinés du pays et où l'utilisation de masques à l’intérieur est courante dans les lieux publics, rappelle la chaîne télévisée. Selon les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies, 70%de la population de l'État est vaccinée, dont environ 81% des adultes.
Le coronavirus a tué plus de 18.500 personnes dans le Massachusetts et plus de 750.000 dans tout le pays, rappelle la chaîne NBC Boston.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала