Un trombe d’eau déchire le ciel au large de Melilla, dans le sillage de la tempête Blas – vidéo

Orage - Sputnik Afrique, 1920, 07.11.2021
S'abonnerTelegram
Les intempéries se succèdent au large de l’Espagne et du Maroc. L’enclave de Melilla a été le théâtre d’impressionnants phénomènes météorologiques, alors que la tempête Blas avance en Méditerranée.
Alors qu’en montagne, les premières chutes de neige ont saupoudré les sommets français en ce week-end de la Toussaint, en mer aussi le temps se dégrade. L’Ouest méditerranéen est particulièrement touché et la météo a fait quelques caprices du côté de Melilla.
L’enclave espagnole au Maroc a d’abord vu une immense trombe marine se former à proximité de son littoral, le 5 novembre.
L’entonnoir nuageux s’est allongé très avant dans les terres et était visible depuis les rues de la ville, comme le montrent plusieurs vidéos amateurs.
Le phénomène, souvent considéré comme précurseur d’orages, n’a pas menti. La région a en effet été frappée par de grosses perturbations le lendemain. Le tonnerre et les éclairs ont réveillé les habitants, le 6 novembre. La grêle est même tombée sur les pins de la réserve naturelle de Los Pinares de Rostrogordo, rapporte le Faro de Melilla.
La situation s’est améliorée ce 7 novembre et le traditionnel marathon de la police s’est même déroulé sous un ciel bleu.

La tempête Blas avance en Méditerranée

Ces épisodes météorologiques singuliers se sont produits alors que la tempête Blas continue de sévir en Méditerranée. Les intempéries ont déjà balayé les Baléares, où des vagues de huit mètres de hauteur ont été enregistrées. L’île de Minorque s’est d’ailleurs retrouvée coupée du monde ce 6 novembre, après la fermeture des ports de Mahon et Ciutadella, selon l’agence de presse espagnole EFE.
Le phénomène a également des répercussions sur le continent européen. Le nord de la Catalogne a été déclaré zone orange, alors que des vents violents soufflent également à l’intérieur des terres de la Navarre espagnole et de l’Aragon.
Même couplet côté français, où Météo France alerte sur des rafales pouvant souffler jusqu’à 120 km/h en Occitanie. L’Aude et les Pyrénées-Orientales ont été placés en vigilance jaune ce 6 et 7 novembre.
La tempête Blas possède certaines caractéristiques des cyclones tropicaux ou subtropicaux, comme des températures plus élevée dans l’œil que dans le reste du système, rapporte le quotidien valencien Las provincias. Blas n’est cependant pas encore considéré comme un médicane, ces ouragans d’exception qui affectent de temps à autre la Méditerranée.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала