La relation d’un présentateur TV avec une conseillère de Castex le prive de son émission politique

© AFP 2022 LIONEL BONAVENTUREFrance 2
France 2 - Sputnik Afrique, 1920, 07.11.2021
S'abonnerTelegram
Le journaliste et présentateur Thomas Sotto ne couvrira pas la campagne présidentielle sur France Télévisions au vu de sa relation avec une proche conseillère de Jean Castex. Une décision, selon lui, "difficile et, d’une certaine manière, assez injuste".
Thomas Sotto, le présentateur d’Élysée 2022, sur France 2, vient d’annoncer officiellement au Parisien qu’il ne présentera plus cette émission politique le temps de la campagne présidentielle, confirmant une information du Figaro. Une décision prise à quelques mois de l’élection présidentielle et liée à sa relation avec la conseillère en communication du Premier ministre.
"Un évènement personnel, que je ne souhaite pas développer car cela concerne ma vie privée", précise-t-il, ajoutant comprendre qu’il risque d’éveiller des soupçons de connivence avec cette liaison.
Interrogé pour savoir s’il regrettait une telle situation, il a répondu par l’affirmative, qualifiant la décision de "difficile et, d’une certaine manière, assez injuste". Pour lui, ce retrait de l’antenne est inéluctable, sa décision "sans ambiguïté".
Évoquant le contexte des campagnes présidentielles,Thomas Sotto a noté qu’il en avait couvert plusieurs et estimé que c’était "toujours un moment brutal, où tous les coups sont permis" et où "les tensions sont toujours ravivées".

"Un journaliste exemplaire"

Le groupe France Télévisions a réagi à l’annonce de cette décision auprès du Figaro.
"Ce qui relève de la vie privée doit rester privé […] Thomas Sotto est un journaliste exemplaire qui n'a jamais fait l'objet d'aucun reproche déontologique. Il a toujours parfaitement respecté sur nos antennes, dans tous nos rendez-vous d'information, les principes d'indépendance et d'impartialité du service public", a-t-il souligné.
France Télévisions a rappelé qu’il était indispensable de "respecter le guide interne des principes professionnels en matière de prévention des conflits d'intérêts".
"À l'approche d'échéances électorales importantes, France Télévisions se doit de redoubler de transparence pour éviter toute situation qui pourrait jeter le doute sur l'indépendance de l'entreprise."
C’est en septembre dernier que France 2 a lancé son programme Élysée 2022, présenté par Thomas Sotto et Léa Salamé. Il est conçu pour couvrir la campagne présidentielle.
D’ailleurs, Thomas Sotto n’est pas le premier à prendre une telle décision. En 2019, la journaliste Léa Salamé, en couple avec Raphaël Glucksmann alors candidat aux élections européennes, avait fait le choix de quitter provisoirement l’antenne.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала