Pour la majorité des Latino-Américains, leur couleur de peau a un impact sur leur vie aux USA

couleur de la peau - Sputnik Afrique, 1920, 06.11.2021
S'abonnerTelegram
Les Latino-Américains avec une couleur de peau plus foncée rapportent davantage de cas de discrimination que ceux avec une couleur de peau plus claire, montre un nouveau sondage du Pew Research Center réalisé près d’un an après le meurtre de George Floyd.
Un nouveau sondage de l’institut américain Pew Research Center portant sur la discrimination pendant la pandémie de Covid-19 montre que plus de la moitié des Latino-Américains pensent que leur couleur de peau nuit à leurs chances de mobilité sociale et fait d’eux une cible de discrimination, et ce, en fonction de leur teint plus ou moins clair ou sombre.
Le rapport, publié jeudi, est basé sur une enquête menée auprès de plus de 3.300 adultes hispaniques en mars 2021 en vue de savoir comment ils s'intègrent dans le paysage changeant des relations interraciales aux États-Unis. Au moment du sondage, près d'un an s'était écoulé depuis le meurtre de George Floyd et ces relations continuaient d'être un sujet d’actualité à travers le pays.
Alors que la plupart des personnes interrogées ont déclaré qu'avoir un diplôme universitaire ou vivre légalement aux États-Unis sont les principaux facteurs qui aident ou nuisent à leur capacité à progresser, plus de 50% considèrent que la couleur de la peau a un impact significatif sur leur vie.
Dans le cadre de l'enquête, les chercheurs utilisaient une échelle de couleur de peau à 10 tons pour en savoir plus sur l'identité des personnes interrogées. Au total, 80% ont déclaré avoir des tons de peau plus clairs, contre 15% qui ont déclaré avoir une couleur de peau parmi les plus foncées.

"Comme s'ils n'étaient pas intelligents"

Environ 59% des sondés ont déclaré qu'avoir une couleur de peau plus claire aide à progresser aux États-Unis, indique l’étude. D’autre part, 62% ont affirmé qu'une couleur de peau plus foncée leur causait des inconvénients.
Près de 64% des Hispaniques à la peau plus foncée ont déclaré avoir subi au moins un des huit exemples de discrimination au cours de l'année précédant l'étude, contre 54% pour ceux à la peau plus claire. Ces incidents vont de l’injonction "retournez dans votre pays" à la critique d’avoir parlé en espagnol en public. Le type de discrimination le plus signalé était "d'être traités comme s'ils n'étaient pas intelligents".
Selon les conclusions de Pew, la politique joue également un rôle dans la façon dont les Latino-Américains perçoivent la discrimination. Les adultes qui s'identifient comme démocrates sont plus susceptibles que les républicains de dire que leur couleur de peau façonne leur vie quotidienne. Plus de 60% des démocrates hispaniques ont déclaré que leur couleur de peau affectait "beaucoup" ou "certainement" leur vie quotidienne, tandis que seulement 40% des répondants républicains partageaient cette opinion.
En général, la moitié des Latino-Américains estiment que trop peu d'attention est accordée au niveau national sur les questions interraciales les concernant, selon Pew.

Un autre regard

Il existe cependant des militants anti-immigration illégale pour qui cette opposition "n’a rien à voir avec la couleur de peau des gens". Tel est le cas de Bianca Gracia, présidente de l’organisation des Latinos pour Trump. Elle préconise ainsi le renforcement de la frontière, la seule option selon elle pour sortir de la crise migratoire. Celle-ci s’est encore aggravée lorsque Joe Biden a ordonné la suspension de la construction du mur à la frontière américano-mexicaine.
En France, également concernée par les problèmes de discrimination sur les origines, il se trouve également des experts dénonçant un "pseudo-antiracisme" qui cache "une véritable obsession de la race", comme l’a affirmé l’avocat franco-israélien Gilles-William Goldnadel. Il pointe du doigt une forme d’antiracisme prompte à tout ramener à la couleur de peau et un mode de pensée qui a ouvert la porte aux mouvements décoloniaux et indigénistes "importés des États-Unis".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала