Des dizaines de milliers de manifestants réclament une "justice climatique" à Glasgow

© Sputnik . Vladimir AstapkovichGlasgow
Glasgow - Sputnik Afrique, 1920, 06.11.2021
S'abonnerTelegram
Des dizaines de milliers de manifestants ont bravé la pluie samedi dans les rues de Glasgow, ville hôte de la COP26, pour exiger une action "immédiate" en vue d'atteindre la "justice climatique".
Vendredi, la police écossaise avait annoncé que plus de 50.000 personnes sont attendues dans les alentours du centre de congrès qui abrite depuis le 1er novembre la grande conférence de l'ONU sur le climat, considérée comme "décisive" pour l'avenir de l'humanité.
La veille déjà, plusieurs militants étaient sortis crier leur désarroi face au laxisme des dirigeants du monde devant l'urgence climatique. Ils ont été rejoints à Georges Square par la militante suédoise Greta Thunberg, qui a estimé que la COP26 était un "échec".
"Ce n'est un secret pour personne que la COP26 est un échec", a-t-elle lancé d'emblée, avant d'ajouter qu'il devrait être évident que "nous ne pouvons pas résoudre une crise avec les mêmes méthodes qui nous ont mis dans le pétrin."
"Nous avons besoin de réductions annuelles drastiques et immédiates des émissions", a martelé l'égérie du mouvement climatique.
Les enjeux de la COP26 sont nombreux, notamment pour les pays vulnérables au dérèglement climatique et qui ont été frappé de plein fouet par la pandémie mondiale.
Les 197 délégations présentent sur place tentent notamment de trouver des moyens concrets de limiter le réchauffement de la planète bien en deçà de +2°C, et si possible à +1,5°C, conformément à l'Accord de Paris.
Une question de survie selon les experts qui relèvent que chaque dixième de degré supplémentaire pourrait engendrer son lot de conséquences dramatiques.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала