L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik Afrique, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Des hyènes du zoo de Denver infectées par le Covid-19, une première mondiale

Une hyène - Sputnik Afrique, 1920, 06.11.2021
S'abonnerTelegram
Un laboratoire vient de confirmer que deux hyènes du zoo de Denver sont positives au Covid-19, une première. D’autres espèces du parc sont également infectées. Les autorités américaines conseillent aux personnes atteintes du virus d’éviter tout contact rapproché avec leur animal de compagnie.
Le zoo de Denver signale ce samedi 6 novembre que deux de ses hyènes ont contracté le Covid-19, leur infection ayant été confirmée par le laboratoire de l’université d’État du Colorado. Il s’agit des premiers cas dans le monde. D’autres animaux du zoo avaient également été testés positifs au virus.
"Les hyènes sont des animaux réputés pour leur résistance et leur résilience et sont connues pour leur grande tolérance à l'anthrax, à la rage et à la maladie de Carré. Elles sont par ailleurs en bonne santé et devraient se rétablir complètement", indique le zoo dans un communiqué.
Les symptômes seraient légers, entre faible léthargie, écoulement nasal et toux occasionnelle.
En plus de ces deux hyènes, le coronavirus avait touché 11 lions et deux tigres du zoo au cours des dernières semaines. Tous se sont rétablis ou sont en voie de rétablissement complet. "Nous savons maintenant que de nombreuses autres espèces sont susceptibles d'être infectées par le Covid-19, d'après de multiples rapports", alerte le zoo, affirmant travailler avec "le plus haut niveau de prudence".

Covid chez les animaux

Dès les premières semaines de l’épidémie, des cas d’animaux atteints du Covid ont été déclarés, en particulier des animaux de compagnie. Aux États-Unis, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies conseillent aux propriétaires d’animaux de s’en éloigner en cas d’infection au Covid-19. Peu de cas ont toutefois été rapportés, et bien que des études soient encore nécessaires, le risque de transmission de l’animal à l’homme est jugé faible.
Les élevages de visons avaient suscité l’inquiétude l’an passé, puisque cette espèce avait été responsable d’une nouvelle mutation du virus transmissible à l’homme. Au Danemark, plusieurs millions d’entre eux ont été abattus par mesure de précaution. Début octobre, la Finlande a ordonné la vaccination de tous les visons du pays grâce à un vaccin expérimental bénéficiant d’une autorisation temporaire.

Vaccin pour animaux

À ce propos, la Russie est devenue en mars dernier le premier pays à enregistrer un vaccin anti-Covid pour animaux, le Carnivac-Cov. Une campagne nationale de vaccination des animaux domestiques a été lancée au mois de mai. La durée de la protection est estimée à six mois, avec une période de 21 jours entre les deux injections. En juin, les autorités sanitaires russes ont annoncé que les visons vaccinés transmettaient même leur immunité au Covid-19 à leur progéniture.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала