Le coup de force au Soudan remet en question l'annulation de la dette, selon Paris

Khartoum, Soudan - Sputnik Afrique, 1920, 05.11.2021
S'abonnerTelegram
Le coup de force de l'armée au Soudan remet en question l'annulation par la France de la dette du pays, a déclaré vendredi 5 novembre devant la presse Anne-Claire Legendre, porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.
"La France a soutenu le processus de transition démocratique au Soudan depuis le début en 2019", a-t-elle rappelé, ajoutant que le processus d'annulation de la dette soudanaise était l'une des manifestations du soutien français.
"Il avait été initié dans le cadre de l’initiative Pays pauvres très endettés (PPTE) comme convenu lors de la Conférence de Paris sur le Soudan du 17 mai 2021", a-t-elle ajouté.
L'annulation de la dette soudanaise doit encore se concrétiser par la signature par chaque créancier d'un accord avec les autorités de Khartoum.
"Il est évident que le coup de force militaire du 25 octobre remet en cause ce processus", a souligné Anne-Claire Legendre.
Le général Abdel Fattah al-Burhan, chef du Conseil de souveraineté qui partageait jusqu'alors le pouvoir avec un gouvernement civil, a annoncé le 25 octobre la dissolution de cette instance de transition ainsi que celle du gouvernement et a décrété l'état d'urgence dans l'ensemble du pays.
Il a assuré avoir pris ces mesures afin d'éviter une guerre civile et s'est engagé à assurer une transition démocratique, avec l'organisation d'élections en juillet 2023.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала