L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik Afrique, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Les non-vaccinés courent plus de risques de mourir du Covid, selon les statistiques britanniques

© AP Photo / Frank AugsteinLondres pendant le deuxième confinement anti-Covid (archive photo)
Londres pendant le deuxième confinement anti-Covid (archive photo) - Sputnik Afrique, 1920, 04.11.2021
S'abonnerTelegram
De récents chiffres du Bureau de la statistique nationale témoignent qu’au Royaume-Uni chez les personnes non-vaccinées le taux de mortalité due au Covid-19 est 32 fois plus élevé que chez les personnes ayant reçu deux doses de vaccin.
L'analyse du taux de mortalité normalisé selon l’âge, pour 100.000 personnes au Royaume-Uni, montre que les risques de mourir du Covid-19 étaient systématiquement plus faibles chez les personnes qui avaient reçu deux doses de vaccin par rapport à celles qui n’ont reçu qu’une dose ou celles qui n’ont pas été vaccinées.
Ainsi, les chiffres recueillis par le Bureau de la statistique nationale (ONS) entre le 2 janvier et le 24 septembre 2021 montre que les personnes non-vaccinées en Angleterre étaient 32 fois plus susceptibles de mourir du coronavirus que celles qui ont été complètement vaccinées.
Plus précisément, le taux de mortalité due au Covid-19 chez les non-vaccinés était de 849,7 contre 26,2 chez les personnes ayant reçu deux doses. Chez ceux qui ont reçu une dose, ce taux s’élevait à 105,3. La vaccination complète se montre ainsi à 97% efficace contre un décès dû au coronavirus.
À l’heure actuelle, selon le département de la Santé, près de 50 millions de Britanniques, soit 86,9% des plus de 12 ans, ont reçu au moins une dose d’un vaccin contre le Covid-19, et 45,7 millions ont reçu les deux doses.

Des statistiques inquiétantes

Depuis le début de l’épidémie, le pays compte 140.964 personnes mortes à cause de la maladie qui a fait en plus près de 9.130.850 contaminés. Malgré le taux élevé des personnes vaccinées, les autorités sanitaires du pays ont constaté le 21 octobre plus de 52.009 nouveaux cas journaliers, ce qui était équivalent au niveau de la violente vague de l'hiver dernier qui était à l'origine d'un long confinement.
Bien que le gouvernement britannique ait admis que les contaminations pourraient atteindre prochainement 100.000 nouveaux cas par jour, ce chiffre est en baisse et s’est établi le 2 novembre au niveau de 33.865 cas. Cependant, ce jour-là 292 nouveaux décès dus au Covid-19 ont été constatés contre 115 morts le 21 octobre.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала