Un symbole du luxe de la pâtisserie française n’est plus fabriqué dans l’Hexagone

CC BY 2.0 / Louis Beche / Macarons de marque Ladurée dans leur emballageMacarons de la Maison Ladurée, image d'illustration
Macarons de la Maison Ladurée, image d'illustration - Sputnik Afrique, 1920, 03.11.2021
S'abonnerTelegram
Le patron de la Maison Ladurée confirme que les macarons ne sont plus fabriqués en France, selon le magazine suisse Bilan. Une décision qui porte essentiellement un caractère économique et qui est provoquée par la pandémie de Covid-19.
Les révélations sur la production des célèbres macarons Ladurée, diffusées le 28 octobre dernier dans un reportage de Complément d’enquête sur France 2, sont confirmées par le PDG de la Maison David Holder.
Une interview de M.Holder est publiée le 2 novembre par le magazine suisse Bilan.
Depuis le second semestre de 2020, la France n’abrite plus de sites de production de ce gâteau qui est devenu mondialement connu comme une icône du chic à la française. La fabrication est désormais entièrement concentrée en Suisse, notamment à Enney, dans le canton de Fribourg, dans une usine ouverte en 2012.
En réalité, le site suisse confectionnait déjà presque tous les macarons destinés au monde entier, sauf pour les magasins parisiens, précise BFM TV. C’est depuis un laboratoire de Morangis, dans l’Essonne, que les célèbres pâtisseries étaient livrées dans les magasins et salons de thé de la capitale française jusqu’à la fin du premier semestre de l’année dernière.

Exonération fiscale et pandémie de Covid

Selon BFM TV, il existe deux raisons principales du déménagement définitif de la marque de l’Hexagone.
Le média rappelle que la Suisse avait été choisie par Ladurée en tant que lieu de production des macarons suite à une exonération fiscale d’une durée de 10 ans accordée par les autorités suisses à la société française comme pour d'autres entreprises étrangères qui créent de l'emploi dans le pays.
La deuxième cause est liée à la pandémie du nouveau coronavirus qui a fait chuter les ventes de la Maison parisienne, le groupe ayant enregistré quelque 10 millions d’euros de pertes.

Succès à la "recette toute bête"

L’histoire du succès de la Maison Ladurée a été brièvement décrite dans Complément d’enquête sur France 2 par le PDG David Holder.
En 1993, son père, Francis Holder, a racheté un salon de thé un peu vieillot dans Paris.
Ayant développé une chaîne internationale de ventes de pâtisseries françaises, jusqu’avant la pandémie de Covid-19, la dynastie des boulangers Holder était au 40e rang des fortunes de l’Hexagone.
Selon David Holder, la réussite du produit se fond sur sa recette "toute bête" à cause de sa simplicité et une espace pour la création culinaire sans limites. Une autre raison pour laquelle les macarons Ladurée ont pu gagner le monde entier est sa congélation qui non seulement facilite son transport et stockage, mais aussi améliore ses qualités.
Malgré leur fabrication en Suisse, avec ses 41 boutiques en France, la maison parisienne réalise les deux tiers de son chiffre d’affaires sur le sol national, précise Le Point.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала