Un homme criant Allahu akbar et brandissant un couteau à la gare Saint-Lazare grièvement blessé

© AP Photo / Markus SchreiberSaint Lazare
Saint Lazare  - Sputnik Afrique, 1920, 02.11.2021
S'abonnerTelegram
Au soir du 1er novembre, des agents de la sûreté ferroviaire ont dû tirer sur un homme qui les menaçait avec un couteau et criait "Allahu akbar, la France est dirigée par l'État islamique*". Selon BFM TV, son pronostic vital est engagé.
Lundi soir, un homme criant Allahu akbar et menaçant des agents de la sûreté ferroviaire à la gare Saint-Lazare a été grièvement blessé par ceux-ci, selon BFM TV.
Un simple contrôle pour non-port du masque a pris une mauvaise tournure lundi soir à la gare Saint-Lazare, lorsqu’un individu a refusé d'obtempérer aux agents de la sûreté ferroviaire.
Le ton a monté, il a sorti un couteau et couru vers les agents tout en criant "Allahu akbar. La France est dirigée par l'État islamique*", relate ce matin BFM TV.
C'est alors qu'un agent a sorti son arme et a tiré. L'individu a été touché à deux reprises, notamment au thorax. Toujours d’après la même source, il est tombé sur les voies et a ensuite été transporté en urgence à l'hôpital. Son pronostic vital est engagé.
Un titre d'identité a été découvert dans ses affaires. Il est précisé qu'il est connu des services de police pour des faits de violence, mais ceux-ci vérifient si son identité présumée est la bonne, indique BFM TV.
Il est jusqu'ici méconnu des services de renseignement.
* Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала