Belgique: la Flandre envisage d'interdire les voitures essence et diesel à partir de 2027

© AFP 2022 Gabriel BouysLes voitures à essence
Les voitures à essence  - Sputnik Afrique, 1920, 02.11.2021
S'abonnerTelegram
La Flandre envisage d'interdire l'immatriculation des nouvelles voitures à moteur essence et diesel ainsi que les voitures hybrides à partir de 2027, bien avant l'échéance européenne de 2035, indiquent mardi les médias belges.
L'immatriculation des seules voitures "vertes" en 2027 est l'une des propositions qui se trouve actuellement sur la table des discussions climatiques du gouvernement flamand, a-t-il été relevé.
"Il ressort d'une enquête que les voitures électriques coûteront le même prix que les autres voitures en 2026. Cela élimine une sérieuse objection. En outre, de nombreuses voitures de société électriques amorties se retrouveront sur le marché", a souligné la ministre flamande de la Mobilité, Lydia Peeters.
L'organisation automobile belge Touring a dit avoir accueilli favorablement cette "révolution électrique", mais elle estime que la disponibilité de l'infrastructure de chargement privée et publique, la sécurité d'approvisionnement et le coût de l'énergie détermineront si ce plan a une chance de réussir.
"Les pouvoirs publics doivent se demander si contraindre tout un chacun à passer à l'électrique en quelques années n'aura pas un coût plus élevé que l'avantage qui en sera retiré", ajoute Touring.
La Commission européenne avait annoncé en juillet dernier son objectif d'atteindre zéro émissions de CO2 pour les voitures neuves dans l'UE dès 2035, ce qui permettrait d'arrêter les ventes des véhicules essence et diesel à cette date.
Cette mesure vise à contribuer à concrétiser les ambitions climatiques de l'UE et à réduire ses émissions nettes de gaz à effet de serre d'au moins 55% d'ici à 2030, par rapport aux niveaux de 1990.
Selon l'exécutif européen, la fin des voitures essence et diesel dans l'UE permettra non seulement de contribuer à atteindre les objectifs établis dans la loi européenne sur le climat, mais bénéficiera aussi aux citoyens "en réduisant les dépenses énergétiques et en améliorant la qualité de l'air".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала