Il tente d’incendier un bus dans la métropole de Lyon et finit KO

© Photo Pixabay / geraltUne voiture de police (image d'illustration)
Une voiture de police (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 01.11.2021
S'abonnerTelegram
Le seul département de Rhône vient de connaître une soirée agitée. Outre la vingtaine de voitures incendiées, un individu a tenté de mettre le feu à un bus à Vaulx-en-Velin avant d’être maîtrisé par des témoins.
La soirée d’Halloween a été marquée par des violences urbaines dans la métropole de Lyon. Un bus TCL de la ligne C3 a fait l’objet d’une tentative d’incendie volontaire dimanche 31 octobre à Vaulx-en-Velin.
Les faits se sont déroulés vers 18h30 dans le quartier du Mas du Taureau. Un individu a jeté un objet en feu, apparemment un morceau de carton, à l’intérieur d’un bus avant de prendre la fuite, pensant avoir réussi son coup. Mais le conducteur a réussi à extraire la matière enflammée avant que le feu ne se propage. Un échec qui a poussé le délinquant à revenir pour retenter sa chance avec cette même matière. Le chauffeur est intervenu une seconde fois.
Comme l’indique LyonMag, le suspect a ensuite été rattrapé et violemment frappé au sol par un témoin accompagné de ses enfants. Une autre séquence montre le passage à tabac du suspect alors que des passants essayent d’intervenir pour les calmer. Le suspect a été mis KO après avoir reçu un coup de pied en plein visage.
Pour l’heure, aucune information n’existe sur une interpellation de l’individu par la police. Le parquet de Lyon devrait publier un communiqué dans la journée pour préciser si une enquête a été ouverte, poursuit LyonMag.
En outre, selon Le Progrès, dans la même nuit, 17 véhicules et 15 poubelles ont été brûlés dans le département du Rhône. Parmi les communes aux situations tendues figurent Givors, Rillieux-la-Pape et Villefranche-sur-Saône. Les forces de l’ordre ont été visées par jets de projectiles. Aucun policier n’a été blessé.
Tirs à balles réelles à la Duchère
Ces incidents interviennent près d'une semaine après des échanges de tirs à balles réelles avec des policiers dans le quartier de la Duchère à Lyon. Gérard Darmanin réclamant plus de caméras et le maire de Lyon faisant valoir son "pragmatisme".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала