Un acteur refuse de se faire vacciner et quitte un tournage, renonçant à 9 millions de dollars

© AP Photo / Amy HarrisIce Cube, also known as O'Shea Jackson, performs during Louder Than Life at Highland Festival Grounds at KY Expo Center on Saturday, Sept. 28, 2019, in Louisville, Ky
Ice Cube, also known as O'Shea Jackson, performs during Louder Than Life at Highland Festival Grounds at KY Expo Center on Saturday, Sept. 28, 2019, in Louisville, Ky - Sputnik Afrique, 1920, 31.10.2021
S'abonnerTelegram
Le rappeur et acteur Ice Cube a renoncé au tournage de la comédie Oh Hell No, car les producteurs lui demandaient de se faire vacciner. Plusieurs célébrités outre-Atlantique se sont déjà retrouvées dans des situations similaires.
Alors qu’en France, les mobilisations contre le pass sanitaire faiblissent, aux États-Unis les cas de célébrités récalcitrantes aux vaccins continuent d’enflammer Hollywood. Dernier en date à refuser l’injection: le rappeur Ice Cube.
Engagé sur le plateau de la comédie Oh Hell No, produite par Sony Pictures, l’acteur a refusé de se faire vacciner comme le lui enjoignaient les producteurs, rapporte The Hollywood Reporter. La star s’est donc vu contrainte d’abandonner le tournage.
Une décision qui devrait le priver d’une somme rondelette, puisque son salaire était estimé à 9 millions de dollars pour ce film. La production lui cherche désormais un remplaçant pour donner la réplique au célèbre comique Jack Black.
Loin d’être un covido-sceptique, Ice Cube avait pourtant marqué plusieurs fois son inquiétude vis-à-vis des progrès de l’épidémie outre-Atlantique. Le rappeur avait multiplié les engagements caritatifs depuis le début de la pandémie, en offrant par exemple 2.000 masques aux étudiants d’une université de l'Oklahoma ou en organisant des collectes de fonds pour les travailleurs en première ligne sur le front du Covid-19.

Célébrités récalcitrantes

Ces refus de se faire vacciner font tâche d’huile dans le monde du show-biz, depuis plusieurs semaines. Mi-juillet, plusieurs syndicats d’acteurs et de producteurs américains s’étaient d’ailleurs entendus pour signer une charte allégeant les restrictions pour les personnels vaccinés, et permettant de mettre en œuvre des politiques de vaccination obligatoire pour certains professionnels.
Plusieurs acteurs comme Letitia Wright, vue notamment dans Black Panther, ont également partagé des positions hostiles aux vaccins sur les réseaux sociaux. D’autres, au contraire, ont abandonné des tournages parce que certains membres de la production n’avaient pas reçu d’injections, à l’exemple de Sean Penn qui a quitté le plateau de Gaslit, une série sur le scandale du Watergate.
Des dilemmes qui touchent aussi le monde du sport. Kyrie Irving, basketteur phare de la NBA, a ainsi été mis sur la touche par son équipe des Brooklyn Nets car il refusait lui aussi le vaccin. Le meneur tombe sous le coup d’une ordonnance de la ville de New York, qui interdit aux personnes non vaccinées l’accès aux salles de sport et de spectacle.
Les campagnes de vaccination se poursuivent malgré tout aux États-Unis. Elles ont été ouvertes aux enfants de 5 à 11 ans ce 29 octobre, sur décision de l'Agence américaine des médicaments (FDA).
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала