Macron appelle Johnson à respecter les règles sur la pêche

© AFP 2022 LUDOVIC MARINEmmanuel Macron lors du sommet France Afrique 2021 à Montpellier
Emmanuel Macron lors du sommet France Afrique 2021 à Montpellier - Sputnik Afrique, 1920, 31.10.2021
S'abonnerTelegram
Emmanuel Macron a demandé dimanche au Premier ministre britannique Boris Johnson de respecter les règles sur la question de la pêche qu'il a acceptées en signant l'accord de Brexit avec l'Union européenne, a déclaré un conseiller de l'Elysée.
L'entretien en strict tête-à-tête entre les deux dirigeants qui s'est déroulé à Rome en marge du sommet G20 a été l'occasion pour le Président français de "faire passer un message d'exigence, de sérieux et de respect", a-t-on indiqué de même source.
Il a permis de "prendre des mesures opérationnelles pour faire baisser la tension", a ajouté le conseiller alors que Paris entend imposer mardi des mesures de représailles au Royaume-Uni s'il ne délivre pas davantage de licences aux pêcheurs français.
"Le chef de l'Etat et le Premier ministre se sont entendus sur le fait que nous allions au cours des tous prochains jours échanger sur les mesures à prendre afin d'obtenir une désescalade avec l'attribution de licences à des conditions que nous allons voir au cours des prochaines heures et des prochains jours", a dit le conseiller.
"L'objectif dans cette rencontre a bien été de faire en sorte que nous obtenions une désescalade et aussi une coopération conforme à la signature de chacun", a-t-il ajouté, sans plus de précisions sur les mesures qui pourraient être prises.
La France reproche depuis de longs mois au Royaume-Uni d'avoir délivré à ses pêcheurs un nombre de licences insuffisant pour accéder aux eaux britanniques au vu des engagements pris par Londres à l'égard de l'Union européenne dans les accords encadrant le Brexit.
Paris a annoncé mercredi un premier train de mesures de représailles contre le Royaume-Uni qui entreront en vigueur mardi si la position de Londres n'évolue pas.
Parmi ces mesures figurent l'interdiction de l'accès aux ports français pour les pêcheurs britanniques qui viennent d'ordinaire y débarquer leurs prises, et le durcissement des contrôles phytosanitaires de certaines cargaisons.
L'immobilisation d'un chalutier britannique au Havre pour avoir pêché selon la France sans autorisation dans les eaux nationales a également mis de l'huile sur le feu.
Boris Johnson a dénoncé samedi des "menaces injustifiées" et promis de défendre les intérêts de son pays, accusant la France de violer elle-même l'Accord de Commerce et de Coopération conclu entre Londres et Bruxelles au moment du Brexit.
Outre la question de la pêche, Emmanuel Macron et Boris Johnson ont discuté du "protocole nord-irlandais" qui empoisonne également les relations entre Londres et l'UE, et de la COP26 sur le climat qui s'ouvre lundi à Glasgow, pour laquelle le président français s'est engagé à apporter tout son soutien au dirigeant britannique, a dit l'Elysée.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала