Les enlèvements se multiplieraient en Afrique du Sud

Afrique du Sud (archive photo) - Sputnik Afrique, 1920, 30.10.2021
S'abonnerTelegram
Les enlèvements se sont multipliés récemment en Afrique du Sud et les ravisseurs sont devenus beaucoup plus dangereux, a mis en garde samedi un expert sud-africain dans les affaires sécuritaires.
"Tout le monde devrait être beaucoup plus vigilant, non seulement sur les routes mais aussi en partant et en arrivant à la maison et au travail", a déclaré Herman Bosman, responsable des incidents d'enlèvement chez le cabinet de conseil TSU International.
Les statistiques officielles sur la criminalité en Afrique du Sud en 2019/2020 montrent que la province de Gauteng, qui englobe Johannesburg et Pretoria, est la plus affectée par ce phénomène (930 signalements), suivie du KwaZulu-Natal et du Cap occidental.
Selon M.Bosman, les raisons des enlèvements peuvent varier, mais les facteurs les plus courants sont le vol qualifié, la traite d'êtres humains, la vendetta criminelle, les infractions sexuelles et la justice populaire.

"Les bandes criminelles qui commettent des enlèvements veulent soit de l'argent soit des informations. Que vous rentriez chez vous vivant dépend des raisons pour lesquelles vous avez été kidnappé", a-t-il assuré.

Pour sa part, Lizette Lancaster, qui dirige le hub d’analyse des informations relatives au crime et à la justice au sein de l’Institut des études sécuritaires (ISS), a déclaré que les statistiques de 2019/2020 mettaient en évidence une augmentation substantielle de 133% des cas signalés à la police depuis 2010/2011, passant de 2.839 à 6.632.
Elle a souligné qu’en Afrique du Sud, il y avait eu une augmentation des enlèvements de riches hommes d'affaires, ainsi que de visiteurs en provenance de certains pays asiatiques et africains, car les ravisseurs ont des informations sur leur niveau de richesse et souvent sur leur préférence pour les transactions en espèces.
"Les rançons sont souvent extrêmement importantes car on pense que la famille est prête à payer et capable de payer de telles rançons. Ils gardent souvent les victimes pendant un certain temps pour s'assurer du consentement de la famille", a-t-elle signalé.
L'insécurité reste l'un des graves problèmes qui ternissent l'image de l'Afrique du Sud. Un rapport du groupe de sondage mondial "Gallup" a classé l'Afrique du Sud cinquième pays le plus dangereux au monde.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала