La Russie va fournir au Liban les images satellite de l’explosion du port de Beyrouth

© AFP 2022 DYLAN COLLINSport de Beyrouth
port de Beyrouth - Sputnik Afrique, 1920, 29.10.2021
S'abonnerTelegram
Après que Vladimir Poutine a évoqué lors d’une réunion du forum de Valdaï sa volonté d’aider le Liban dans l’enquête sur l’explosion du port de Beyrouth, le Président libanais a demandé des photos satellite prises le jour de l’explosion.
La Russie est prête à accorder son concours à l’enquête sur les circonstances de l’explosion au port de Beyrouth le 4 août 2020, selon l’ambassade russe au Liban.
Plus tôt ce vendredi 29 octobre, la présidence libanaise a annoncé via Twitter, à l’issue d’une rencontre de Michel Aoun avec l’ambassadeur russe Alexandre Roudakov, que le Président avait demandé de livrer des photos satellite prises le jour de l’explosion du port de Beyrouth.
"Le Président Aoun a formellement demandé à l’ambassadeur de Russie d’informer son pays de la volonté du Liban d’obtenir des images satellite du jour de l’explosion qui a eu lieu dans le port de Beyrouth", a indiqué la présidence.

L’ambassade confirme la demande

Le porte-parole de l’ambassade russe au Liban Dmitri Lebedev a confirmé à Sputnik cette demande.
"En développant les relations russo-libanaises traditionnellement amicales, la partie russe est prête à accorder tout le concours possible", a-t-il commenté.
Il a fait savoir que la demande de photos au cours d’une rencontre entre le Président libanais et l’ambassadeur russe a été faite suite aux propos de Vladimir Poutine lors d’une récente réunion du forum de discussion de Valdaï. Le Président russe avait notamment évoqué l’aide possible de Moscou dans l’enquête sur les circonstances de l’explosion dans le port de Beyrouth.
"Nous n’avons pas oublié que la tragédie du port avait été une dure épreuve pour le peuple libanais. Nous nous sommes toujours prononcés pour une enquête objective, impartiale et non politisée de ses circonstances", a ajouté le diplomate.

Bilan de l’explosion

L’explosion au port de Beyrouth le 4 août 2020 a fait 218 morts et plus de 6.500 blessés. Les dégâts matériels ont été estimés à quatre milliards de dollars, selon les chiffres de la Banque mondiale.
Selon les résultats d’une enquête menée par la police fédérale américaine (FBI) l’explosion a été provoquée par 500 tonnes de nitrate d’ammonium faisant partie d’une cargaison de 2.750 tonnes transportées par le bateau Rhosus et confisquées pour défaut de paiement en 2013.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала