"Je ne suis pas raciste, il me frappe!": une femme gravement blessée après une agression dans un bus

© Photo Pixabay / Free-PhotosDans un bus, image d'illustration
Dans un bus, image d'illustration - Sputnik Afrique, 1920, 29.10.2021
S'abonnerTelegram
Une femme de 57 ans a été gravement blessée après un incident dans un bus à proximité d’Anvers, en Belgique. Dans une vidéo des faits, elle se dispute avec d’autres passagers et est accusée de racisme. Une enquête a été ouverte.
Une vidéo choc circule depuis jeudi 28 octobre sur les réseaux sociaux dans laquelle une passagère de bus a une altercation avec d’autres. Quelque temps après, elle se trouve hors du véhicule, le visage ensanglanté, sans que personne ne lui porte secours. D’après le média belge HLN, son état est toujours préoccupant. Une enquête a été ouverte.
Les faits se seraient déroulés dans la soirée de mercredi, sur la ligne reliant Anvers à la commune d’Oelegem, en région flamande. Dans la première partie de la vidéo, la femme, qui serait âgée de 57 ans, est accusée de racisme, ce à quoi elle répond "je ne suis pas raciste, il me frappe!". D’autres passagers crient et semblent s’amuser de la situation.
"Elle a été renvoyée du bus", commente l’auteur de la vidéo dans la seconde partie de celle-ci. "Elle a dit ‘cancer marocain’ et regarde ce qui lui arrive", ajoute un autre passager.
Le député Filip Dewinter, du parti nationaliste flamand Vlaams Belang, a partagé sa propre interprétation des faits: "Une vieille femme blanche battue par des voyous immigrés dans le bus De Lijn [la société de transports en commun de la région flamande, ndlr] qui la ramenait à Anvers. Ce type de violence brutale n’est pas ‘gratuit’ mais sert un seul objectif: coloniser par la violence et la peur!".

Enquête

La police a indiqué auprès de HLN être au courant de la vidéo. Elle est utilisée dans le cadre de l’enquête. "Nous avions reçu ce clip hier soir, c'est une version coupée de ce qui s'est passé. Dans ce genre d'incidents, on ne sait pas immédiatement qui a fait quoi", a déclaré Willem Migom, de la zone de police d’Anvers. La victime est "gravement blessée au visage et a été emmenée à l’hôpital", précise-t-il. Le chauffeur du bus était quant à lui en état de choc et bénéficie d’un soutien psychologique.
Le parquet d’Anvers a indiqué qu’une suspecte de 36 ans a été interpellée et interrogée, mais déjà libérée. Le procureur général n’a pour l’heure pas confirmé si la victime a été poussée en descendant du bus. Les images de la vidéosurveillance doivent encore être analysées pour tenter de découvrir ce qu’il s’est passé exactement et pour identifier les autres personnes impliquées.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала