Biden rencontre longuement le pape sur fond de débat sur l'avortement aux USA

© AP Photo / Andrew MedichiniПрезидент США Джо Байден прибывает на встречу с Папой Франциском в Ватикане
Президент США Джо Байден прибывает на встречу с Папой Франциском в Ватикане - Sputnik Afrique, 1920, 29.10.2021
S'abonnerTelegram
Joe Biden a eu vendredi un entretien particulièrement long avec le pape François au Vatican, alors que le président américain, catholique pratiquant, est contesté aux Etats-Unis par une frange conservatrice de la population pour sa tolérance à l'égard de l'avortement.
Selon le Vatican, cette rencontre privée a duré une heure et quart, avant environ 15 minutes supplémentaires consacrées à des photos et à un échange de cadeaux en présence d'autres membres de la délégation américaine, notamment Jill Biden, l'épouse du président américain.
La rencontre du pape avec l'ancien président Donald Trump en 2017 avait duré environ une demi-heure et celle avec Barack Obama en 2014 avait duré environ 50 minutes.
Le compte-rendu de la Maison Blanche n'a fait aucune référence à la question de l'avortement.
Des gardes suisses vêtus des traditionnels uniformes rouge, jaune et bleu et armés de hallebardes ont salué l'arrivée de Joe et Jill Biden dans la cour San Damaso du Palais apostolique où flottait un drapeau américain. Le président et son épouse ont ensuite été conduits dans la bibliothèque pontificale.
La rencontre entre le pape François et Joe Biden intervient dans un climat tendu aux Etats-Unis où la position du président sur l'avortement provoque un vif débat au sein l'Eglise américaine. Catholique pratiquant, Joe Biden dit ne pas vouloir imposer son point de vue bien qu'il soit personnellement contre l'avortement.
Les plus critiques parmi les prélats américains ont appelé à ce que Joe Biden, qui va régulièrement à la messe, soit interdit de communion, le sacrement central de la foi catholique.
"Cher pape François, vous avez déclaré avec audace que l'avortement est un 'meurtre'. Veuillez interpeller le président Biden sur cette question cruciale. Son soutien persistant à l'avortement est un embarras pour l'Eglise et un scandale pour le monde", a écrit l'évêque Thomas Tobin sur Twitter.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала