"Nous ne sommes plus en sécurité": Nadine Morano s’est fait voler son portable à Paris

© AFP 2022 Vasily MaximovNadine Morano
Nadine Morano - Sputnik Afrique, 1920, 28.10.2021
S'abonnerTelegram
L’eurodéputée Nadine Morano s’est fait dérober son téléphone lors de sa descente du train à Paris, selon Valeurs actuelles. Elle a déposé plainte au commissariat de la gare de l’Est. L’appareil contient les numéros de nombreuses personnalités politiques et médiatiques.
Dans la soirée du lundi 25 octobre, la députée européenne Les Républicains Nadine Morano s’est fait voler son téléphone portable au niveau de la gare de l’Est à Paris, rapporte Valeurs actuelles. Elle l’avait utilisé dans le train, et c’est une fois qu’elle est montée dans un taxi qu’elle s’est rendu compte qu’elle ne l’avait plus. Elle a déposé plainte.
"Que ce soit dans la gare de l’Est ou dans la gare du Nord, nous ne sommes plus en sécurité", commente-t-elle auprès du magazine.
La police aurait identifié le voleur grâce à la vidéosurveillance, et l’a décrit comme un quadragénaire de "type africain". Un comble pour celle qui déclarait en 2017 sur Canal+: "Vous arrivez à la gare du Nord, c’est l’Afrique…".
Elle précise que c’est la première fois qu’elle se fait voler son téléphone, lequel contenait des informations relativement sensibles, notamment le numéro du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin ainsi que nombre d’autres personnalités des sphères politique et médiatique. Le voleur aurait, heureusement, rapidement éteint l’appareil après son méfait, le dernier signal de géolocalisation pointait vers la rue du Faubourg Saint-Denis.
En 2014, déjà eurodéputée, Nadine Morano s’était fait voler sa valise parlementaire à Bruxelles, où se trouvent les commissions du Parlement européen. Le bagage ne contenait pas d’informations sensibles. Elle avait tout de même déposé plainte, menant à une enquête conjointe des autorités belges et françaises.

Députée LREM agressée

Ce fait survient une semaine après le vol, avec violences cette fois, de la députée La République en marche (LREM) Coralie Dubost et de son compagnon en plein centre de Paris. Ce dernier s’est vu asséner plusieurs coups, tandis que les malfaiteurs se sont emparés de son téléphone et de sa montre de luxe, ainsi que du sac à main de Mme Dubost.

Statistiques des vols

D’après les chiffres du ministère de l’Intérieur, les vols sans violence contre les personnes ont augmenté légèrement en 2019 (+3%) avant de considérablement baisser en 2020 (-24%), mais cela s’explique par le contexte de crise sanitaire. L’Île-de-France est le département le plus touché, un cinquième de ces vols se déroulent à Paris.
Les vols violents sans arme baissent quant à eux continuellement depuis 2013, avec une diminution sensiblement plus forte en 2020 en raison des confinements. Un tiers de ces faits est commis à Paris ou en Seine-Saint-Denis, où ils sont 62 fois plus fréquents que dans les communes rurales. Les victimes sont souvent jeunes (18-24 ans), un peu plus souvent des hommes, et 83% sont de nationalité française.
Quant aux auteurs, ce sont dans 84% des cas des hommes de moins de 30 ans, avec une large surreprésentation d’étrangers (38% alors qu’ils ne représentent que 7% de la population).
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала