"Lors du retrait d’Afghanistan, les néoconservateurs américains étaient renfloués par la gauche"

© SputnikRachel Marsden
Rachel Marsden - Sputnik Afrique, 1920, 28.10.2021
S'abonnerTelegram
Si historiquement les néoconservateurs ont toujours été du côté de la droite américaine, aujourd’hui on assiste à un revirement idéologique. Analyse de John MacArthur, président de Harper’s Magazine, pour Le Désordre mondial.
Le sentiment antiguerre a changé de côté. "Avant, on pensait vraiment, comme à l’époque du Vietnam d’ailleurs, que l’on avait le devoir de refaire des sociétés entières à l’image des États-Unis", observe John MacArthur, président de Harper’s Magazine.
Mais la politique non interventionniste de Donald Trump a prouvé que cette idéologie n’était pas l’apanage de la droite américaine et le retrait d’Afghanistan a achevé de conforter cette idée.
"Lors du retrait d’Afghanistan, on a vu une situation bizarre où les néoconservateurs étaient renfloués par la gauche. Une gauche furieuse de cette sortie traitée d’une façon catastrophique, sans suffisamment protéger les femmes, les civils qui ont coopéré avec les Américains", observe le patron de presse.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала