De nouvelles limites pour certaines substances chimiques les plus nocives présentes dans les déchets

© Flickr / www.GlynLowe.comLa Commission européenne
La Commission européenne - Sputnik Afrique, 1920, 28.10.2021
S'abonnerTelegram
La Commission européenne a adopté, jeudi, de nouvelles limites pour certaines des substances chimiques les plus nocives présentes dans les déchets, à savoir les polluants organiques persistants (POP), et ce afin de mieux protéger la santé humaine et l'environnement.
L'exécutif européen a ainsi approuvé une proposition législative qui durcit les limites applicables à ces substances chimiques, dans le but d'empêcher leur réintégration dans le circuit économique.
Les polluants organiques persistants (POP) sont des substances chimiques dont les propriétés toxiques restent très longtemps dans l'environnement, s'accumulent dans les chaînes alimentaires et peuvent nuire à la santé humaine et à l'environnement.
La proposition législative adoptée par la Commission constitue, selon l'exécutif européen, "une étape importante dans la réalisation d'une économie plus circulaire", et vise à contribuer au plan d'action "zéro pollution" du pacte vert pour l'Europe et à la stratégie pour la durabilité dans le domaine des produits chimiques.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала