Un homme menace un prêtre dans une église aux USA et se fait lyncher - vidéo

© Photo Pexels / MART PRODUCTIONUn prêtre (image d'illustration)
Un prêtre (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 27.10.2021
S'abonnerTelegram
Interdit d’entrée, un individu a pourtant interrompu la messe dans une église de l'État de Washington. Une fois qu’on lui a demandé de partir, il s'est montré menaçant envers le curé et a déclenché une bagarre avec les fidèles nécessitant l’intervention de la police. La vidéo est devenue virale sur Twitter.
La messe du dimanche 24 octobre s’est finie par une bagarre dans l’église St. Frances Cabrini Parish à Lakewood, dans l'État de Washington. Accusé d’intrusion, d’interruption du service religieux et prié de sortie, un individu sans masque a menacé le prêtre près de l’autel, déclenchant une bagarre générale.
Un extrait de l'incident, qui a été filmé, a recueilli plus de 630.000 vues sur Twitter. Le curé de la paroisse, Paul Brunet, y demande à l’homme de "quitter cette église tout de suite", l'accusant d'"intrusion" et lançant un appel aux agents de sécurité.
Sur les séquences, l’homme marche jusqu'à l'autel, niant être "un intrus dans cette église". Il se tourne brièvement pour faire face à la caméra et pour demander de "garder vos mains loin de moi".
Plusieurs autres personnes se dirigent vers "l'intrus", qui leur demande à nouveau de "ne pas (le) toucher" et refuse de partir.
Après une bagarre, au cours de laquelle au moins un paroissien est jeté au sol, une foule se forme près de l'autel pour le stopper et le porter hors de l'église. Le curé demande alors à appeler le numéro d’urgence 911.

La raison en cause

Vu le buzz déclenché, des internautes ainsi que certains médias ont rapidement commencé à spéculer que la confrontation avait à voir avec le fait que l'homme ne portait pas de masque.
Le père Dave Nix, prêtre de l'archidiocèse de Denver qui s'oppose à la vaccination contre le Covid-19 et aux restrictions liées à la pandémie, a tweeté: "C'est un matérialisme diabolique et dialectique au sujet de la santé destiné à diviser les catholiques."
Toutefois, il semble que cet incident n'ait rien à voir avec cela. Paul Brunet a tenu à expliquer le comportement agressif de l’homme et pourquoi il avait dû obtenir une ordonnance restrictive contre lui.

"Les événements qui ont conduit à ce malheureux incident ont commencé le mois dernier", a écrit M.Brunet dans une lettre aux paroissiens."Après un premier rendez-vous pastoral avec [l’individu en question], son comportement s'est aggravé et est devenu moins prévisible.Il s'est engagé dans un comportement abusif et menaçant, dirigé non seulement contre moi, mais aussi contre le personnel de la paroisse et de l'école. Dans ces circonstances, la paroisse et l'école n'avaient d'autre choix que d'obtenir une ordonnance restrictive du service de police de Lakewood contre [lui]. Il a choisi de ne pas tenir compte de cela lorsqu'il est apparu à la messe hier."

"La sécurité des enfants, des paroissiens et du personnel est notre priorité absolue. La paroisse et l'école travaillent en étroite collaboration avec le service de police de Lakewood, le procureur de la ville de Lakewood et la sécurité privée pour maintenir des précautions de sécurité supplémentaires", poursuit-il.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала