Sexe X: les USA délivrent le premier passeport avec une mention du troisième genre

© Sputnik . Mikhail Mokrushin / Accéder à la base multimédiaPasseport américain, image d'illustration
Passeport américain, image d'illustration - Sputnik Afrique, 1920, 27.10.2021
S'abonnerTelegram
Les autorités américaines ont délivré à un citoyen le premier passeport avec la mention du sexe X, selon le département d’État. La mesure s’inscrit dans la lignée de la politique en matière de respect des droits des minorités sexuelles de Joe Biden.
La première mention officielle du troisième sexe X figure désormais sur un passeport américain, a fait savoir ce mercredi 27 octobre le département d’État des États-Unis.
Le nom du détenteur de ce document n’a pas été révélé par les officiels américains.
Le porte-parole de la diplomatie américaine, Ned Price, a indiqué que, pour des raisons techniques, cette option dans le service public de délivrance de passeport serait offerte massivement à tous les citoyens le souhaitant à partir de début 2022.
L’envoyée diplomatique spéciale des États-Unis pour les droits des LGBTQIA, Jessica Stern, a qualifié ces mesures d’historiques et de festives, affirmant qu’elles alignaient les documents du gouvernement sur la "réalité vécue" dans laquelle il existe un spectre plus large de caractéristiques sexuelles humaines que ne le reflètent les deux désignations précédentes.
"Quand une personne obtient des documents d’identification qui reflètent sa véritable identité, elle vit avec plus de dignité et de respect", selon Jessica Stern.
Les États-Unis se préparent ainsi à compléter la liste des pays, dont le Canada, l’Argentine, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’Allemagne, l’Inde et le Népal, qui avaient introduit le troisième sexe dans leurs passeports.

Promesse de Biden aux minorités sexuelles

Le passeport américain avec la mention du troisième sexe, dont la première délivrance a été annoncée par le département d’État, fait partie des mesures promises aux minorités sexuelles américaines par Joe Biden en février dernier dans un mémorandum sur la promotion de leurs droits à l’étranger.
L’engagement du Président a été réaffirmé par le secrétaire d’État Antony Blinken en juin 2021 quand il a informé que le changement du système de délivrance de passeports serait réalisé, mais demanderait du temps.
Alors, M.Blinken a fait aussi savoir que les demandeurs pourraient prochainement choisir eux-mêmes leur sexe masculin ou féminin sans, comme s’était le cas auparavant, être obligés de fournir un certificat médical si la mention de leur genre ne correspond pas à celui indiqué sur d’autres documents d’identification officiels.
La nouvelle de ce mercredi 27 octobre vient sur fond de sondages qui se multiplient aux États-Unis et témoignent de la baisse progressive de la cote de popularité du 46e Président américain.
Selon les enquêtes, Joe Biden recueille aujourd’hui 43% d’opinions favorables. C’est bien loin de la cote record de 55% dont il bénéficiait en mars dernier, quelques semaines à peine après son investiture.
Les experts indiquent que depuis 76 ans la popularité d’un Président américain n’a pas chuté aussi vite que celle de l’actuel occupant de la Maison-Blanche.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала