Le Mali ordonne l'expulsion du représentant de la Cédéao

© AFP 2022 SOULEYMANE AG ANARAMali
Mali - Sputnik Afrique, 1920, 25.10.2021
S'abonnerTelegram
Le gouvernement de transition au Mali a donné 72 heures au représentant spécial de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) pour quitter le pays en raison d'"actions incompatibles avec son statut", a déclaré lundi le ministère des Affaires étrangères à Bamako.
On ignore les raisons précises de cette décision d'expulser Hamidou Boly. La Cédéao a imposé en septembre des sanctions aux dirigeants maliens responsables de la lenteur de la transition après le coup d'Etat de mai dernier. En visite en octobre à Bamako, le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, qui préside actuellement l'institution, a exhorté les autorités à organiser des élections comme prévu en février 2022.

La junte au pouvoir a déclaré dimanche qu'elle confirmerait la date des élections présidentielle et législatives à l'issue de consultations sur des réformes politiques en décembre.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала