Des sachets de drogue à l’effigie d’Éric Dupond-Moretti surgissent à Paris

© Photo Pixabay / geraltUne voiture de police (image d'illustration)
Une voiture de police (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 24.10.2021
S'abonnerTelegram
Après la découverte de sachets d’herbe de cannabis à l’effigie d’Éric Dupond-Moretti en Isère, c’est à Paris qu’ils ont été cette fois repérés.
Les agents de la brigade territoriale de contact (BTC) du 7ème arrondissement de Paris ont interpellé le 22 octobre un voyou alors qu’il faisait vraisemblablement une livraison de stupéfiants, rapporte Actu17.
Selon le média, les fonctionnaires, en patrouille à bord de leur voiture sérigraphiée, ont procédé au contrôle de l’individu circulant sur un deux-roues à hauteur du square Santiago-du-Chili.
"Il roulait vite et n’avait pas de bandes réfléchissantes sur son casque", a indiqué une source proche de l’affaire, citée par le site.
Lors du contrôle, les agents ont senti une forte odeur de cannabis et l’individu a alors confirmé avoir deux pochons contenant de l’herbe dans ses poches.
Actu17 relate qu’après lui avoir demandé d’ouvrir la selle de son véhicule, les forces de l’ordre, munies d’une réquisition du procureur de la République, ont compris qu’il s’agissait d’un livreur "Uber shit" (une appellation du jargon policier donnée à ce type de dealer qui sert ses clients à domicile).
"L’homme a déclaré qu’il venait d’acheter cette drogue", a précisé la source citée par le média.
Selon Actu17, une partie du cannabis se trouvait dans des sachets à l’effigie du ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti.

Plusieurs centaines de grammes

Connu des services de police, le suspect de 32 ans, qui transportait au total près de 750 grammes d’herbe et de résine de cannabis, a été placé en garde à vue.
En outre, un test de dépistage a constaté qu’il roulait sur son deux-roues après avoir fumé du cannabis.
Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat du 7ème arrondissement.

La même découverte en Isère

Il y a environ deux semaines, des sachets d’herbe à l’effigie du ministre de la Justice avaient été retrouvés dans une banlieue de Grenoble, en Isère. La découverte a été faite lors de l’arrestation d’un dealer et a été condamnée par le procureur de la République de la ville, Éric Vaillant.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала