Milipol 2021: le Sherpa à échelle du GIGN roule des mécaniques

© Sputnik . Maxime PerrotinSherpa Light échelle d'assaut
Sherpa Light échelle d'assaut - Sputnik Afrique, 1920, 23.10.2021
S'abonnerTelegram
Issue de l’expertise d’Arquus (ex-Renault Trucks Defense) et des retours d’expérience du GIGN, cette version du Sherpa Light destinée aux groupes d’intervention vise un marché prometteur. Retour sur un blindé sans équivalent.
Avec ses 2m20 et surmontée de son échelle d’assaut, la variante "sécurité intérieure" du Sherpa Light est certainement la plus spectaculaire pièce de la 22e édition du salon Milipol. Développé au début des années 2010 grâce à l’expertise du GIGN, ce véhicule d'intervention signé Arquus (ex-Renault Truck Defense) est taillé sur mesure pour les groupes d’intervention.
D’un gabarit similaire à un Humvee, le blindage en plus, il est capable de mouvoir ses 11 tonnes sans difficulté et "sans avertir la ville entière", assure un responsable commercial. Le véhicule se fit toutefois remarquer par les caméras de télévision lors de l’assaut des gendarmes d’élite contre l’imprimerie de Dammartin-en-Goële, où s’étaient retranchés les frères Kouachi, auteurs des attentats de Charlie Hebdo.

"C’est un travail fait main dans la main: eux nous donnent leur Retex [retours d’expérience, ndlr] et nous fournissons nos solutions pour qu’ils aient le meilleur matériel possible", nous précise-t-on sur le stand du constructeur.

Bien que déclinés pour les forces de l’ordre, tous les membres de la famille Sherpa demeurent des véhicules de qualité militaire. "ll est conçu pour protéger l’équipage contre les menaces les plus courantes, notamment le 7,62 mm et parer certaines explosions", ce qui le met hors de portée du gros de l’arsenal des terroristes ou du grand banditisme. Le Sherpa peut également recevoir des plaques de blindage d’appoint.

Un véhicule né du retour d’expérience du GIGN

Mais le point fort de ce 4x4 blindé de 270 chevaux réside dans son échelle d’assaut HARAS (Height Adjustable Rescue Assault System), avec laquelle il forme un tout. Jusqu’alors, ce type de système hydraulique était simplement fixé sur des véhicules civils banalisés, comme des Chevrolet. En plus du gain de protection offert aux opérateurs présents à bord, le Sherpa Light déploie deux échelles parallèles au lieu d’une seule. Concrètement, deux colonnes d’assaut peuvent ainsi être projetées, leur permettant de s’appuyer mutuellement ou de continuer de progresser, même si une colonne est stoppée par la blessure de l’un de ses opérateurs.
© Sputnik . Maxime PerrotinD’une masse de 1,5 tonne, la double échelle du Sherpa Light permet de projeter dix opérateurs et leurs 30 kilos d’armement et d’équipement individuel, directement dans le cockpit d’un avion de ligne.
D’une masse de 1,5 tonne, la double échelle du Sherpa Light permet de projeter dix opérateurs et leurs 30 kilos d’armement et d’équipement individuel, directement dans le cockpit d’un avion de ligne. - Sputnik Afrique, 1920, 22.10.2021
D’une masse de 1,5 tonne, la double échelle du Sherpa Light permet de projeter dix opérateurs et leurs 30 kilos d’armement et d’équipement individuel, directement dans le cockpit d’un avion de ligne.
D’une hauteur maximale de 8,5 mètres, le HARAS du Sherpa peut atteindre tous les cockpits d’avions de ligne (A380, Boeing 747). Un détail loin d’être anodin, car le besoin d’une telle solution est né avec le détournement du vol Paris-Alger en décembre 1994. Lors de la prise d’assaut de l’A300 sur le tarmac de Marignane, où s’étaient retranchés les quatre terroristes du GIA et leurs 229 otages, le GIGN avait utilisé des passerelles aéroportuaires motorisées.
"C’est un bel exemple de système D à la française, salue le représentant d’Arquus, mais il fallait quand même un véhicule adapté, spécialement pensé pour ce genre de mission, d’où l’intérêt de continuer à développer ce genre de solution avec le retour d’utilisateurs".

L’assaut de Marignane, genèse du Sherpa Light

Et pour cause, lors de l’assaut de Marignane, la passerelle, d’une vitesse et d’une modularité très limitée, s’est avérée trop haute et a nécessité d’être reculée pour permettre l’ouverture de la porte. L’un des membres du groupe d’intervention fut de surcroît contraint de se jeter dans le vide pour y parvenir, et les gendarmes d’élite, qui misaient gros sur l’effet de surprise, perdirent de précieuses secondes.
© PhotoAssaut de l’A300 détourné par le GIA sur le tarmac de Marignane, le 26 décembre 1994. Stoppés dans leur progression, les hommes du GIGN doivent s’y reprendre à plusieurs reprises pour ouvrir la porte avant droite de l’appareil bloquée par la passerelle. Malgré ce contretemps, l’adjudant-chef Thierry Prungnaud en tête de colonne abat deux des quatre terroristes dès son entrée dans l’appareil.
Assaut de l’A300 détourné par le GIA sur le tarmac de Marignane, le 26 décembre 1994. Stoppés dans leur progression, les hommes du GIGN doivent s’y reprendre à plusieurs reprises pour ouvrir la porte avant droite de l’appareil bloquée par la passerelle. Malgré ce contretemps, l’adjudant-chef Thierry Prungnaud en tête de colonne abat deux des quatre terroristes dès son entrée dans l’appareil. - Sputnik Afrique, 1920, 22.10.2021
Assaut de l’A300 détourné par le GIA sur le tarmac de Marignane, le 26 décembre 1994. Stoppés dans leur progression, les hommes du GIGN doivent s’y reprendre à plusieurs reprises pour ouvrir la porte avant droite de l’appareil bloquée par la passerelle. Malgré ce contretemps, l’adjudant-chef Thierry Prungnaud en tête de colonne abat deux des quatre terroristes dès son entrée dans l’appareil.
Lors de la conception de ce Sherpa très spécial, l’ex-équipementier militaire de Renault ne s’est pas limité à l’ajout du système hydraulique. Peinture vert pâle, éclairage indirect et double climatisation: dans l’habitacle ouvert sur le poste de conduite pour faciliter la communication avec le commandant du véhicule, tout est fait pour "séréniser" l’opérateur avant l’action. Bref, rien n’est laissé au hasard. "Un choix délibéré" en faveur d’un confort qui n’a rien du caprice:

"Notre objectif, c’est vraiment de faire en sorte que l’opérateur qui sorte du véhicule soit le plus frais et dispos possible physiquement et mentalement. […] si l'opérateur n’est plus frais pour combattre après huit heures de route par 40 degrés, on s’expose à des pertes, à des erreurs tactiques", développe le responsable commercial d’Arquus.

Également présent dans l’habitacle, un accès direct au bloc moteur de 270 chevaux, pour pouvoir intervenir dessus à l’abri des tirs. Un moteur positionné à l’avant du véhicule, au grand dam de l’Inspection Générale De La Gendarmerie Nationale (IGGN) lorsqu’en 2020 il fut question de trouver un remplaçant à ses VBRG (Véhicule blindé à roues de la Gendarmerie) après quarante ans de service.

Un 4x4, deux colonnes d’assaut

La hiérarchie craignait en effet les tirs directs sur le moteur. Néanmoins, celui du Sherpa est équipé d’une plaque de blindage inclinée afin de dévier ces derniers. "si l’ennemi a une arme capable d’atteindre le moteur, il vaut mieux se préoccuper du soldat qui est derrière que du moteur", fait-on remarquer chez Arquus. Autre critique qui fut émise à l’époque à l’encontre du Sherpa: l’absence de lame pour dégager les obstacles (voitures, barricades), là encore un point sur lequel le concepteur de blindés a revu sa copie.
© Sputnik . Maxime PerrotinL’éclairage indirect et l’omniprésence du vert permettent d’apaiser les hommes avant l’assaut.
L’éclairage indirect et l’omniprésence du vert permettent d’apaiser les hommes avant l’assaut. - Sputnik Afrique, 1920, 22.10.2021
L’éclairage indirect et l’omniprésence du vert permettent d’apaiser les hommes avant l’assaut.
Pour l’heure, le Sherpa échelle d’assaut semble victime de sa spécialisation. En France, seul le GIGN dispose de l’un de ces véhicules. Celui-ci a toutefois eu plus de succès à l’export, après sa médiatisation en 2015, ayant notamment trouvé preneur auprès de la police brésilienne. Arquus peut toutefois se reposer sur le succès des autres versions et configurations de son Sherpa. Chili, Liban, Égypte, Indonésie: la famille des Sherpa est ainsi présente "à peu près partout sur la surface du globe". En juin dernier, 14 ans après sa première présentation à Eurosatory, le millième exemplaire de ce blindé tactique était assemblé à Limoges.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала